Ligue des champions féminine d’Afrique : L’AS Mandés’offre une finale contre l’AS Dakar sacré-cœur

Pour le compte de la deuxième journée du tournoi de qualification de la Ligue des champions féminine, l’AS Mandé s’est largement imposée 4-0, mardi devant les Libériennes de Determine Girls FC

 

Les Mandékas ont pris la bonne direction de marche, dès la 12è minute, avec l’ouverture du score par la défenseuse Aïcha Samaké (1-0). Malgré une domination territoriale et de nombreuses occasions, les joueuses du coach Issa Kolon Coulibaly ont dû se contenter de cette courte avance jusqu’à la mi-temps.

Mais au retour des vestiaires, les championnes du Mali vont dérouler et marquer trois nouveaux buts des pieds de l’inévitable Fatoumata Diarra (67è et 68è min) et Bassira Touré (87è min).Score final : 4-0 pour le représentant malien qui se rachète ainsi du nul (2-2) de la première journée contre les Capverdiennes de Seven Stars.

Sans surprise, Fatoumata Diarra a été désignée Femme du match. «Je suis très heureuse de ce titre de Femme du match mais le plus important, c’est la qualification pour la phase finale. Tout se jouera lors de la dernière journée contre l’AS Dakar Sacré-Cœur et nous allons tout mettre en œuvre pour gagner», a promis Fatoumata Diarra «Fatim», après la rencontre.

«On peut dire que l’objectif est atteint, mais une fois encore, la ligne d’attaque ne s’est pas montrée à son avantage. On a raté beaucoup d’occasions et il va falloir corriger ces lacunes avant le choc de la dernière journée contre les Sénégalaises», a déclaré de son côté le coach Issa Kolon Coulibaly.«Aujourd’hui (mardi, ndlr) la victoire était impérative et les filles ont fait le boulot. Il reste un dernier match, ce sera une finale à gagner à tout prix», a ajouté l’ancien international.

Pour décrocher le précieux sésame, les calculs sont simples pour les Mandékas, celles-ci doivent impérativement battre l’AS Dakar Sacré-Cœur qui occupe la tête du classement avec 6 points, à deux longueurs des Maliennes (4 unités).

C’est dire que le représentant malien reste maître de son destin, puisqu’un succès contre les Sénégalaises est synonyme de qualification pour la phase finale de la Ligue des champions féminine. Quant aux Cap-verdiennes de Seven Stars et aux Libériennes de Determine Girls, elles ont déjà dit adieu au tournoi et leur confrontation ne sera qu’une simple formalité.

D. B.

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook sur