Les Aigles maliens commencent fort

Le Mali a parfaitement débuté sa CAN en domptant assez facilement la Mauritanie (4-1), lundi soir.

Après le score de parité entre la Tunisie et l’Angola en début de soirée (1-1), le Mali a pris les commandes du groupe E en frappant fort pour son entrée en lice dans cette coupe d’Afrique des Nations.
Les Aigles se sont offert un petit festival contre une formation de Mauritanie trop limitée. Malgré sa volonté de réduire les espaces au maximum, l’équipe de Corentin Martins a subi les vagues maliennes.


Bousculé en début de match par la Mauritanie, le Mali s’est appuyé sur son expérience et le talent de ses milieux pour écraser les Mourabitounes (4-1) ce 24 juin. Les Aigles remportent ce derby de l’Afrique de l’Ouest et s’adjugent pour l’instant le carton de la première journée.
L’apprentissage est dur pour la Mauritanie, qui dispute la première CAN de son histoire. La sélection novice a été sèchement battue ce lundi 24 juin par des Maliens qui ont souffert en début de match avant de donner le coup d’accélérateur fatal (4-1). Il y avait dans cette équipe de Mauritanie ce soupçon de naïveté propre aux équipes qui découvrent pour la première fois une compétition. Les Mourabitounes ont peut-être voulu trop croquer à pleines dents ce premier match.
Comment interpréter autrement leur début de match tambour battant, sans complexe et (trop) plein d’envie ? Les hommes de Corentin Martins n’ont pas hésité à aller chercher haut les Maliens, à se projeter vite devant, et à être en surnombre dans leurs offensives. L’initiative était séduisante, mais les néophytes n’avaient pas les armes pour tenir ce rythme.
C’est d’ailleurs quand ils ont baissé le pied que le Mali a déroulé.
Et il a néanmoins fallu attendre un peu plus tard que la demi-heure de jeu pour voir la situation se décanter. Abdoulaye Diaby a permis aux Aigles de passer devant (1-0, 37e), avant que Moussa Marega n’inscrive le but du break juste avant la pause (2-0, 45e).
Au retour des vestiaires, le Mali a maintenu la pression, et Adama Traoré a permis aux siens d’avoir un avantage encore plus confortable (3-0, 55e). La réduction du score du milieu El Hacen pour la Mauritanie n’a pas changé grand-chose (3-1, 72e), d’autant que les Aigles ont ajouté un quatrième but dans la foulée par Adama Traoré (4-1, 73e).
Du travail bien fait pour une équipe sûre de sa force et habituée à jouer les outsiders dans cette CAN.
Pour le Mali, les feux sont au vert avant de croiser la Tunisie vendredi 28 juin à Suez.

 

Source: lexpressiondz

Suivez-nous sur Facebook sur