Le mauvais procès du Djoliba ac au ministre Harouna Touré : C’est fini ! L’Etat ne financera plus les clubs !

Il parait que le ministre Harouna Modibo Touré et le président de la FEMAFOOT, Mamoutou Touré dit Bavieux sont désormais persona non grata au stade lors des matches du Djoliba AC à Bamako ! Ainsi en a décidé la Direction du club à la faveur d’une conférence de presse en fin de semaine dernière. Occasion pour le département ministériel de signifier que l’Etat ne financera désormais plus les associations sportives. Et patatras !

Direction du Djoliba AC reçu dans l’après-midi du lundi 25 novembre 2019 une correspondance de la FEMAFOOT lui annonçant que la DNSEP, à travers le ministère en charge des Sports, n’est plus à mesure de prendre en charge les frais de voyage du Djoliba AC comptant pour ses matches à la coupe CAF. Aussitôt, le comité exécutif du Djoliba AC a organisé une conférence de presse à l’Hôtel sis Hèrèmakono pour étaler son indignation.

Ecœuré voire consterné, le premier Vice-président du Djoliba AC, Me Bassalif Sylla a jugé irresponsable ce comportement des autorités du football malien. A l’en croire, cet agissement de la FEMAFOOT et du Département est un complot contre le Djoliba AC.

En conséquence, poursuit-il, le ministre Arouna Modibo Touré et le président de la FEMAFOOT, Mamoutou Touré dit Bavieux ne seront plus les bienvenus lors des matches du Djoliba AC à Bamako !  Ils sont persona non grata !

Il s’avère en effet qu’une correspondance du ministre de tutelle adressée à la FEMAFOOT à l’’intention du Djoliba AC, précise ; «conformément à la lettre circulaire du ministre de l’Economie et des Finances…, du 18 septembre 2019 dont copie vous a été transmise, aucune prise en charge de l’équipe ne sera possible».

La correspondance date du 18 Septembre 2019 et a été adressée à la FEMAFOOT en charge de l’acheminer aux clubs en général et au Djoliba AC en particulier, pour être le seul engagé, à l’heure actuelle, dans une compétition internationale : la coupe CAF !

Mais ce n’est que le 25 novembre dernier, soit 2 mois et 7 jours plus tard, et à la veille du déplacement du Djoliba AC sur l’Egypte, que la correspondance parvint enfin à la direction du club.

De l’avis des responsables dudit club, ce n’est ni plus ni moins qu’un complot. Et de déclarer le Ministre et le Président de la FEMAFOOT, persona non grata lors des matches du Djoliba AC à Bamako.

Une décision qui fait bien rire le Ministre concerné, selon ses proches. Aux dires de ces derniers, les infrastructures appartiennent à l’Etat, pas au Djoliba AC. «Monsieur le Ministre a donc plus de droit de propriété sur elles qu’un club ! ».

Il nous revient en outre que c’est «Monsieur le Ministre qui a pris en charge les billets d’avion du club en question lors du match contre Maranatha de Fiokp à Lomé au Togo le 04 septembre dernier».

Mais c’est fini, «conformément à la lettre circulaire du ministre de l’Economie et des Finances, l’Etat ne financera plus les clubs, Monsieur le Ministre non plus d’ailleurs», disent-ils.

S. Dembélé

Source: La Sentinelle

Suivez-nous sur Facebook sur