Festival international de volley-ball au Mali : La particularité de cette édition évoquée par Wadidie Ibrahima

L’équipe de Finances Vbc prend part, depuis hier, mardi 10 juillet 2018, à Bamako (au Mali), à la troisième édition du Festival international de volley-ball (Festivolley) avec pour objectif de revenir au bercail avec une bonne prestation et si possible ramener le trophée. Outre Finances Vbc du Bénin, plusieurs autres clubs sont du rendez-vous. Entre autres, Santhiaba Vbc (Sénégal), Adac Dubreka Vbc (Guinée), Cbk Vbc (Guinée), Asfag (Guinée), Gaf Vbc (Gambie), Usfa Vbc (Burkina-Faso) qui est en entente d’autorisation de la hiérarchie militaire.       

A ces équipes s’ajoutent celles du Mali que sont Gao, Segou, 1008lgts et Commune 5. Pour Wadidie Ibrahima, président du Comité d’organisation du Festivolley et président de la Commission marketing et finance de la Fédération malienne de volley-ball, la particularité de cette troisième édition est d’abord l’entrée du Bénin, de la Guinée, et de la Gambie. Selon ses dires, outre la première édition qui s’est jouée en salle, celle de 2018 sera jouée sur un terrain extérieur en plein centre de Bamako pour apporter plus de visibilité et attirer les sponsors. Notons que l’objectif du Festivolley est de contribuer au développement du volley-ball au Mali et dans la sous-région, surtout dans la Zone 2 de la Confédération africaine de Volley-ball (Cavb). Une Zone qui, selon ses dires, est presque inactive et où, la pratique du volley-ball est réduite au seul cadre national. « Les joueurs de la Zone ont besoin de sortir et se mesurer aux autres équipes de la sous-région  », a laissé entendre Wadidie Ibrahima

A.F.S.

 

Source: matinlibre

Suivez-nous sur Facebook sur