Fédération malienne de boxe : Cheick Raoul Diakité à la barre

La Fédération malienne de boxe (Femaboxe) a un nouveau président. Il se nomme Cheick Raoul Diakité qui a été élu président à l’issue du conseil national de l’instance dirigeante du noble art malien qui s’est déroulé vendredi dernier dans un hôtel de la place. Cheick Raoul Diakité, qui occupait le poste de deuxième vice-président, succède au président sortant, Mamadou Sanogo qui n’était pas candidat. Frère cadet de notre regretté confrère et grand spécialiste de la boxe, Pierre Diakité, Cheick Raoul Diakité a été élu pour quatre ans et dirige un bureau de 13 membres, avec comme 1er vice-président Bengaly Mahawa Guindo. Quant à notre confrère de l’ORTM, Amara Mallé Diallo, il conserve son poste de secrétaire à la communication.

 

La cérémonie d’ouverture du conseil national était présidée par le président sortant de la Femaboxe, Mamadou Sanogo, en présence du représentant du Comité national olympique et sportif (CNOS), Tidiani Niambélé. Deux candidats étaient en lice pour succession de Mamadou Sanogo : Mme Tiouta Traoré et Cheick Raoul Diakité. Mais après vérification des mandats et analyses des documents, la candidature de Mme Tiouta Traoré a été rejetée, parce que celle-ci est membre de African Boxing Union (ABU) qui n’est pas reconnu par notre pays. Comme il fallait s’y attendre, la décision des délégués a provoqué la colère de l’arbitre internationale qui a quitté la salle dès l’annonce du rejet de sa candidature. La voie était alors grandement ouverte pour Cheick Raoul Diakité qui sera plébiscité par les délégués. «Je voudrais d’abord rendre hommage à mon grand frère Mamadou Sanogo et lui dire merci pour ce qu’il a fait pour la boxe malienne. Mon grand frère tu resteras toujours avec nous», a déclaré Cheick Raoul Diakité, avant de s’adresser aux délégués. «Je vous remercie de la confiance portée sur ma modeste personne. Ce n’est pas facile de succéder à Mamadou Sanogo, nous devons nous inspirer de son parcours et je compte beaucoup sur vous pour relever le défi», dira Cheick Raoul Diakité, avant d’évoquer son programme. «Nous avons un programme très ambitieux et j’espère qu’avec l’aide de Dieu et de toutes les bonnes volontés, nous réussirons le travail. Les portes du bureau sont ouvertes pour tout le monde, notre ambition est de hisser la boxe malienne à un niveau qu’elle n’a jamais atteint», conclura Cheick Raoul Diakité.
Toutes les ligues affiliées à la Femaboxe étaient représentées au conseil. Il s’agit des ligues de Koulikoro, Kayes, Mopti, Gao, Ségou, Sikasso et du District de Bamako. Une fois n’est pas coutume, le conseil national a été suivi cette année par le championnat national auquel a participé toute la crème du noble art malien.

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur