Élection de la FEMAFOOT 2019 : Le candidat Alassane Souleymane propose un contrat national …

En prélude de l’Assemblée générale de la fédération malienne de football (FEMAFOOT) prévue ce 29 août, le journaliste candidat a rencontré la presse le mercredi 21 août à la Maison de la presse.

 

Basé sur trois piliers, à savoir : la convergence, l’innovation et la performance, le contenu de son ambitieux programme a été dévoilé par notre confrère Alassane Souleymane, candidat à la présidence de la Fédération malienne de football. Après le rejet de sa candidature en 2017, faute de parrainage, le journaliste candidat se dit bien armé cette fois-ci pour briguer la présidence de la Fémafoot grâce à ses expériences dans le domaine.

Pour l’horizon 2023, le contrat national qu’il propose pour sortir le football malien de l’ornière est bâti sur la construction de la paix, les innovations et les performances dans le football malien. Selon le candidat, les défis objectivement réalisables sont, entre autres : remporter une CAN senior au plus tard en 2023, au plus tôt en 2021 ; participer à notre premier mondial senior en 2022 ; créer notre ligue professionnelle.

Ce n’est pas tout :  ce précieux contrat de M. Alassane Souleymane ambitionne aussi d’amener nos clubs sur le toit de l’Afrique ; de remporter des compétitions de jeunes au niveau mondial et de développer notre football féminin, de faire du football sur le sable sur nos plages fluviales de Koulikoro. De la convergence à l’innovation en passant par la performance, le candidat journaliste compte carrément changer le football malien une fois élu président de la Fédération malienne de football.

A rappeler que Mme Korotoumou Koné, Lamine Idrissa Coulibaly, Abib Sacko, Alfousseiny Sylla, Taoulé Keita, tous membres de sa liste, ont participé à cette rencontre.

Bourama Camara

Source : Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur