Coupe du Monde U20 : l’Afrique du Sud, le Mali, le Nigeria et le Sénégal en lice

Varsovie (© 2019 Afriquinfos La Coupe du Monde des Moins de 20 ans débute ce jeudi en Pologne. Le match d’ouverture oppose le Tahiti au Sénégal. Outre les jeunes Lions de la Téranga, trois autres pays représentent le continent : l’Afrique du Sud, le Mali et le Nigeria, qui tenteront de créer l’exploit dans une compétition où l’Afrique fait souvent des étincelles.

Les représentants africains au mondial U20 2019, n’ont rien à envier à leurs homologues venus des autres parties du monde. L’Afrique du Sud, le Mali, le Nigeria et le Sénégal comptent bien tirer leurs épingles du jeu, même si pour certains ça c’annonce plutôt difficile.

D’abord le Mali, actuel champion d’Afrique de la catégorie, peut compter sur une génération de joueurs pétris de talents et déjà habitués aux compétitions internationales. Nombreux parmi eux étaient de l’aventure du Mondial U17 en 2017 où le Mali a terminé 4ème avec en prime en son sein le 2ème meilleur buteur de la compétition, Lassana N’Diaye. Dans un groupe où se trouve, l’Arabie Saoudite et le Panama, les Aiglons ont toutes leurs chances de passer le premier tour et même de mener la vie aux Bleuets, favoris du groupe.

Logée dans le groupe F aux côtés de l’Argentine, du Portugal et de la Corée du Sud, l’Afrique du Sud hérite sans aucun doute du groupe le plus corsé. Mais l’entraineur des Amjita entend créer la surprise avec un effectif constitué en grande partie de joueurs locaux. Les renforts à l’instar de Leo Thethani (Ajax Amsterdam), Lyle Brent (As Monaco) et Thakgalo Khanya Leshabela (Leicester) viendront prêter main forte.

Le Nigeria, une des valeurs sûres du continent dans cette catégorie d’âge, vient en Pologne avec beaucoup d’ambitions. Les Flying Eagles devraient se sortir d’une poule D composées des Etats-Unis, de l’Ukraine et du Qatar. Avec l’ossature qui a livré la CAN U20 dont deux de ses piliers, les défenseurs centraux Valentine Ozornwafor et Igoh Ogbu, le Nigeria sera un bon client dans ce tournoi.

Les Lionceaux, auront fort à faire avec la Pologne, le pays hôte, la Colombie et Tahiti. Pas des obstacles insurmontables pour le Sénégal, 8ème de finaliste de l’édition 2017.

S.B.

Suivez-nous sur Facebook sur