COHESION SOCIALE EN COMMUNE IV : Les activités de la 1ère édition de la coupe BSS lancées

Dans le cadre de la cohésion sociale à Lafiabougou en Commune I, le Mouvement  Boubacar Sidiki Sangaré (MBSS) a procédé, samedi dernier, au lancement des activités de la 1ère édition de la coupe BSS. Le match d’ouverture, qui a opposé l’équipe FC Super Foot de Taliko à celle de Mamby Camara de Lafiabougou, s’est soldé par un score nul d’un but partout. C’était au terrain Sofa de Lafiabougou, en présence des autorités administratives et coutumières de ladite commune.

 

Le lancement de cette coupe entre dans le cadre des activités du Mouvement Boubacar Sidiki Sangaré (MBSS). Ils sont au total 24 équipes à prendre part à cette compétition.

Le match d’ouverture de ce tournoi a opposé l’équipe FC Super Foot de Taliko à celle de Mamby Camara de Lafiabougou. Le coup d’envoi a été donné par le président du MBSS, Boubacar Sidiki Sangaré, dont  la coupe porte le nom. Celui ci a saisi cette occasion pour procéder à la remise d’équipements, composés de jeux de maillots et de ballons, aux différentes équipes du tournoi. Au terme du temps réglementaire, les deux équipes se sont quitté  sur un score d’un but partout.

Les capitaines des deux équipes ont salué les initiateurs de cette coupe, qui, selon eux, sera une occasion de promouvoir le sport dans la commune, mais aussi de consolider la cohésion entre les jeunes du quartier.

Au nom du président de la commission d’organisation, Ladji Adama Koné a indiqué que la compétition s’étendra sur plusieurs mois avec six poules de quatre équipes chacune. A l’en croire, l’équipe victorieuse de la coupe aura vingt (20) motos Jakarta d’une valeur de 4 millions de FCFA et l’équipe vaincu recevra la somme d’un million de FCFA.

  1. Koné a lancé un appel à toutes les équipes au respect strict du règlement des matchs avant de les inviter au fair-play.

Le président Boubacar Sidiki Sangaré a indiqué que l’initiative de la coupe BSS entre dans le cadre du renforcement de la cohésion sociale tant prônée par le peuple malien. Pour lui, cette cohésion sociale passe par la jeunesse et cela à travers le sport.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur