Championnat national de boxe : Du spectacle et des KO

Les spectateurs du Carrefour des jeunes ont vibré, samedi dernier au rythme des finales du championnat national de boxe. Le gala qui s’est déroulé 24h après le conseil national qui a porté Cheick Raoul Diakité à la tête de la Fédération malienne de boxe (Femaboxe), a été marqué par huit finales.

 

L’honneur est revenu Amara Kané et Abdrazack Maïga d’ouvrir le bal dans la catégorie des 54kg, un combat remporté par KO par le premier, dès la première reprise. Dans la catégorie des 57kg, Daouda Sidibé de l’Usfas s’est également imposé par KO, face à Boubacar Camara du Stade malien, alors que Zakaria Diarra a damé le pion à Moussa Fané, pensionnaire de la ligue de Kayes.

Là aussi, le combat s’est terminé par un KO. C’est dire que les trois premiers combats se sont tous conclus par ce qu’on appelle en anglais knockout (faire sortir en frappant).
Le duel entre Zan Mariko de l’Usfas et Sidiki Coulibaly de Kayes a tenu toutes ses promesses. Les deux pugilistes ont gratifié les spectateurs de l’un des meilleurs combats de ce championnat 2019 et c’est finalement Zan Mariko qui a été déclaré vainqueur aux points par les juges. La confrontation entre Ibrahim Soumaré (Usfas) et Lassine Traoré a également été d’un bon niveau technique. Le bras de fer a tourné à l’avantage de l’Usfasien, mais ce dernier a dû se battre jusqu’au bout face à un Lassine Traoré très accrocheur.
Dans la catégorie des 75kg en revanche, Abdoulaye Traoré de l’Usfas a été très expéditif face à Moussa Traoré de Sikasso, battu par KO, dès le premier round. Le dernier combat, celui des lourds légers, devait opposer Moussa Diarra de Sikasso et Ibou Makadji, mais le premier a déclaré forfait et c’est sur tapis vert que le pugiliste de la ligue de Kayes a été sacré. Les finales se sont déroulées, en présence du nouveau président de la Femaboxe, Cheick Raoul Diakité qui avait à ses côtés les présidents des ligues affiliées à l’instance dirigeante du noble art national.
Le premier responsable de la Femaboxe a félicité les boxeurs pour leur prestation et adressé ses remerciements aux partenaires de la fédération, notamment le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité national olympique et sportif (CNOS et Sotelma-Malitel. Cheick Raoul Diakité a, ensuite exhorté les présidents des ligues à redoubler d’efforts pour la promotion de la boxe à travers le pays.

Souleymane B. TOUNKARA

Source : L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur