Championnat-coupe du Mali de karaté : La ligue de Bamako survole les débats

La 22è édition du championnat national-coupe du Mali de karaté s’est déroulée le samedi 2 novembre au Palais des sports Salamatou Maïga. L’événement était présidé par le président de la Fédération malienne de karaté et disciplinées associées (Femakada), Maître Adama Mariko, ceinture noire, 7è dan, en présence du président d’honneur de la fédération, Maitre Abdoul Wahab Traoré «Bob» et du représentant du Comité national olympique et sportif (CNOS), Oumarou Tamboura.

 

Cette année, les deux compétitions ont regroupé plus de 80 combattants, toutes catégories confondues. Et excepté les ligues de Tombouctou et Kidal qui n’ont pu effectuer le déplacement, toutes les autres ligues (Kayes, Sikasso, Ségou, Koulikoro, Gao et le District de Bamako) affiliées à la Femakada ont participé à la compétition. Dans son allocution d’ouverture, le président de l’instance dirigeante, Maître Adama Mariko a indiqué que le championnat-coupe du Mali constitue un tremplin pour préparer les athlètes aux futures échéances internationales. Après cette brève allocution, place a été faite aux combats proprement dits et l’honneur reviendra aux Dames d’ouvrir le bal avec le kata individuel. Cette épreuve a été remportée par Doussouba Traoré de la ligue de Bamako face à la Sikassoise, Fatoumata Diakité. Chez les Messieurs, Drissa Traoré (ligue de Bamako) s’est hissé sur la première marche du podium, en dominant Mama Coulibaly de la ligue de Koulikoro.

En kumité individuel Dames, Awa Sacko (ligue de Bamako, -50kg) et sa coéquipière, Mariam Diarra (+50kg) ont battu, respectivement Mama Traoré et Tata Traoré, toutes deux de la ligue de Kayes. Chez les Messieurs, Mamadou Sacko (ligue de Bamako, -67kg) s’est imposé devant Adama Traoré (ligue de Koulikoro) au terme d’un combat âprement disputé, alors que Hamadou Wattara (ligue de Bamako, -75kg) a été sacré face à Adama Diawara (ligue de Kayes). En kumité équipe, l’équipe féminine de ligue de Koulikoro a créé la sensation en se hissant sur la première marche du podium, devant Sikasso et Kayes.

Au classement général, la première place est revenue à la ligue de Bamako qui a totalisé 9 médailles d’or, 1 médaille d’argent et 4 médailles de bronze. Loin derrière, on retrouve la ligue de Koulikoro qui a remporté 1 médaille d’or, 4 médailles d’argent et autant de médailles de bronze. Quant à la ligue de Mopti, elle complète le podium, avec 1 médaille d’or et 2 médailles de bronze. Cette année, le trophée fair-play a été décerné à la ligue de Gao.

A l’issue de la compétition, le président de la Femakada a félicité  les combattants pour leur prestation, ajoutant que «le niveau des combats était très relevé» «Nous avons été émerveillé par la qualité des combats, a insisté Maître Adama Mariko. Je remercie toutes les ligues qui ont fait le déplacement. En 2020, le Mali abritera la 1ère édition de la Zone ouest de karaté et j’invite les athlètes à continuer sur cette lancée pour représenter dignement le Mali à cette grande rencontre continentale».

Le premier responsable de l’instance dirigeante du karaté national et disciplines associées a également adressé ses remerciements au ministère de la Jeunesse et des Sports et à l’ensemble des partenaires de la Femakada.

Djènèba BAGAYOKO

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur