Basket-ball : Les compétitions reprendront à partir du 30 juin

Après trois mois de repos forcé pour cause de pandémie de la Covid-19, les basketteurs et basketteurs retrouveront le parquet à la fin du mois. L’annonce a été faite la semaine dernière par le président de la Fédération malienne de basket-ball, Harouna B. Maïga

 

C’est officiel : les compétitions de basket-ball reprendront à la fin du mois, précisément le 30 juin. L’annonce a été faite la semaine dernière par le président de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB), Harouna B. Maïga. «Le basket-ball malien peut reprendre les entraînements cette semaine et les compétitions, à compter du 30 juin dans le respect des règles de protection sanitaire.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a donné son feu vert la semaine dernière», a confié le président de la FMBB. Harouna B. Maïga a précisé que le département de tutelle avait été sollicité par l’instance dirigeante du basket-ball national pour la reprise des compétitions «conformément à notre programme d’activités 2019-2020». C’est donc après cette démarche et le feu vert du ministère de la Jeunesse et des Sports, que la FMBB a décidé de fixer la date du 30 juin pour la reprise des compétitions. Les rencontres, rappelle Harouna B. Maïga, se dérouleront à huis clos et dans le strict respect des mesures sanitaires édictées par les autorités.

Pour mémoire, au moment de l’arrêt du championnat (6è journée), le Stade malien dominait le classement du tableau féminin avec 12 points (+130), devant le Djoliba (11 points, +92) et le Centre Bintou Dembélé (CBD, 11 points +39). Chez les hommes, c’est l’AS Police qui occupe la tête du peloton, avec 12 unités (+108) devant Attar club de Kidal (11 points, +32) et le Réal (10 points, +64). Les Policiers sont invaincus depuis le début de la compétition et mieux, l’équipe a signé six victoires, en autant de sorties.

Comme lors de l’exercice écoulé, les protégés du coach Moussa Sogoré semblent au dessus du lot et restent les grandissimes favoris du championnat. En tout cas, les Policiers le martèlent à qui veut les entendre que leur objectif est de remporter le titre suprême et aller le plus loin possible en Ligue africaine de basket-ball (Basket-ball Africa League comme on l’appelle en anglais).

Si les clubs sont restés trois mois sans activités, la FMBB elle, a profité de la crise sanitaire et de l’arrêt des compétitions pour nouer de nouveaux partenariats. «Nous avons profité de la période morte pour nouer de nouveaux partenariats (avec Canal+ et le Groupe renouveau pour la retransmission des matches en direct) et organiser des rencontres avec nos partenaires traditionnels, dans la perspective de la reprise des activités», a indiqué Harouna B. Maïga.

Aussi, la fédération a élaboré un nouveau programme qui s’articule autour de la reprise des activités. «Nous avons fait deux programmes, à savoir une reprise progressive des activités en fonction de l’évolution de la pandémie de la Covid-19 et la possibilité de disputer les matches à huis-clos. La phase aller du championnat national était presque terminée parce qu’il ne restait qu’une journée». «Les autorités ont donné leur feu vert. Nous allons commencer d’abord avec les matches à huis-clos, mais que les supporters pourront suivre sur Youtube et sur Facebook.

Rappelez-vous, lors de la dernière journée du championnat, avant l’arrêt de la compétition, nous avions testé ce système qui a bien fonctionné. Si le championnat reprend, les supporters pourront donc suivre les matches en direct à travers les réseaux sociaux», annonce Harouna B. Maïga.

Sur le plan international, trois échéances attendent le basket malien : les Championnats d’Afrique de catégorie d’âge, la Coupe du monde et la Basket-ball Africa league. «FIBA-Monde a maintenu l’organisation simultanée des Coupes du monde U17 filles et garçons pour la période du 15 au 23 août 2020, ainsi que les Afrobaskets U18 Filles et Garçons. à cet effet, la FMBB demande à l’ensemble de ses partenaires de bien vouloir prendre les dispositions pour nous accompagner, afin de sauver la saison sportive», plaide le premier responsable du basket-ball malien.

Comme lors de l’exercice écoulé, le vainqueur du championnat empochera la coquette somme de 3.000.000 F cfa. Quant au Roi et à la Reine, ils recevront chacun 500.000 F cfa.

Seïbou S.
KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook sur