12e édition de la coupe Alassane Diombélé dit Eric : Le Centre Aminata Koné s’adjuge le trophée

La 12e édition de la coupe Alassane Diombélé dit Eric a connu son épilogue le dimanche 30 septembre dernier sur le terrain Entente de Magnamboubou par le triomphe du Centre de formation Aminata Koné de Banangabougou Sema, logique vainqueur (4-1) du FC YO de Niamakoro en finale. Après environ 6 ans d’interruption suite à la nomination de M. Diombélé au poste de conseiller à la Communication à l’Ambassade du Mali à Addis Abéba (Ethiopie), le tournoi a repris ses droits cette année au grand plaisir de la jeunesse de la Commune V.

La finale de la 12e édition de la coupe Alassane Diombélé (ancien journaliste à la télévision nationale et actuellement chargé de mission au ministère de l’Economie numérique et de la communication) a regroupé plusieurs invités, notamment le directeur de l’Institut nationale de la jeunesse et des sports (Injs), Cheick Konaté, le maire de la commune V, Moussa Koné, le représentant du ministre de l’Economie numérique et de la communication, ainsi que plusieurs journalistes de l’Ortm. Organisée par Salif Konaté alias Lif, en partenariat avec Agefau, Agetic et Africa Sports, ce 12e acte de la coupe Alassane Diombélé a regroupé 32 équipes issues de la commune 6 du district de Bamako. Au terme des mois de rude compétition, le Centre Aminata Koné de Banangabougou et le FC Yo de Niamkoro s’étaient retrouvés pour le bouquet final.

C’est devant un public sorti massivement pour la cause que les deux équipes finalistes ont livré du beau jeu couronné de buts durant les 70 minutes (soit 2×35) de la rencontre. Toutefois, c’est le Centre Aminata Koné qui dictera facilement sa loi sur sa victime du jour. Surpris par un but matinal inscrit dès la 3è mn par Mohamed Lamine Goïta, le FC Yo tentera de remettre les pendules à l’heure en multipliant les actions offensives dans le camp adverse. Mais cette envie de revenir au score finira par les punir. Car dans une contrattaque parfaitement engagée, les Centristes doublent la mise par l’intermédiaire de Yoro Sangaré (2-0, 11′). Touchés dans leur orgueil, les joueurs du FC Yo répliquent en toute fin de la première période en réduisant le score par l’entremise de leur attaquant, Youssouf Sidibé (2-1, 34′). Score sur lequel interviendra la pause.  A la reprise, le Centre Aminata Koné prendra le jeu à son compte avec un football purement offensif contre une équipe du FC Yo hésitante. Malgré leur jeu défensif, les jeunes de Niamakoro encaisseront le 3e but en tout début de la seconde période sur une réalisation de Bassekou Maiga à la 42′ de jeu. Dominé dans le jeu, le FC Yo fini par craquer en fin de rencontre et concède un 4e but marqué par Mohamed Lamine Goïta (65′) qui s’offre ainsi un doublé dans cette partie, après avoir montré la voie du succès aux siens. Score final (4-1) en faveur des Centristes qui s’adjugent ainsi le trophée de la 12e édition de la compétition, sans pourtant forcer leur talent.

Au chapitre des récompenses, le vainqueur, le Centre Aminata Koné, a reçu le trophée accompagné d’une enveloppe de 100 000 Fcfa tandis que le vaincu, le FC Yo, s’est contenté d’une enveloppe de 50 000 Fcfa et un bouquet de fleurs.

Approché au terme de la finale, Alassane Diombélé s’est réjoui du bon déroulement de la finale et a tenu à remercier les organisateurs pour la réussite de l’évènement. “La finale s’est déroulée dans un bon esprit. C’est vrai qu’il y a eu une pause d’environ 6 ans que j’ai passés à l’extérieur du pays, mais quand je suis rentré, la jeunesse a demandé à ce que la compétition reprenne. Et voilà, c’est reparti. Je remercie les organisateurs pour avoir relancé cette compétition qui a pour but de permettre de s’épanouir”, explique-t-il.

Youssouf KONE

 Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur