« Tribune serpent » du Stade Omnisport Modibo Keita : Un joyau de la nature au profit des supporters infortunés

Plus vieille que le Stade Omnisport Modibo Keita lui-même, cette tribune naturelle offre la possibilité aux supporters d’assister à des matchs sans payer de tickets. Mais elle les pousse à serpenter les dangers et à souvent cohabiter avec les reptiles, une tribune unique en son genre. Elle est une partie intégrante de l’historique de ce stade mythique qui a abrité les matchs les plus mémorables des aigles et des prestigieux clubs du Mali jusqu’au début des années 2000. Les supporters de ces différents clubs cohabitent dans les travées de la ‘’tribune serpent’’ sans animosité et dans le plus grand fair-play, contrairement à certains passages de la tribune découverte ou couverte du Stade omnisport Modibo Keita où on assiste souvent à de belles empoignades entre les supporters qui se terminent par des blessures.

Tribune surplombant majestueusement le stade omnisport Modibo Keita et montrant une vue panoramique de la pelouse, elle permet  aux fidèles de reconnaître leurs idoles dans certains étages. La tribune serpent est un pan important de l’histoire du Stade omnisport Modibo Keita. Servant de support publicitaire pour les deux plus grands clubs de la capitale malienne, dont les couleurs y sont tatouées ad vitam aeternam sur les entrailles. La ‘’tribune serpent’’ offre aussi la chance à la plupart des supporters maliens d’assister aux matchs et vivre l’ambiance endiablée de ce stade mythique. Elle constitue aussi une attraction pour les équipes visiteuses qui sont le plus souvent émerveillées par sa beauté surtout pendant la saison pluvieuse où elle  se couvre d’une verdure féérique. Elle intimide certaines équipes qui, la découvrant  ainsi que l’engouement des supporters, prennent conscience de ‘’l’enfer’’ dans lequel elles baigneront durant les 90 minutes. La ‘’tribune serpent’’ a stupéfié les supporters et les joueurs sénégalais, égyptiens, zambiens et tunisiens, qui étaient logés dans la poule D, avec le Stade omnisport Modibo Keita comme fief. Avant chaque match, les joueurs en entrant sur la pelouse, jetaient un coup d’œil aux inconditionnels de la ‘’tribune serpent’’ qui était devenue la tribune star. La ‘’tribune serpent’’ a affiché complet lors de certains matchs comme le match retour de la finale de la coupe de l’Union des Fédérations Ouest Africaines de football (UFOA) remportée par le Stade malien de Bamako face au Hafia de Conakry ; le match retour entre  le Djoliba athlétic club et l’espérance de Tunis en 1999 ; le match retour des aigles du Mali face aux Chevaliers de la Méditerranée de la Libye ; la finale retour de la coupe de la confédération africaine de football remportée par le stade malien face aux Algériens de l’Entente de Sétif.  La ‘’tribune serpent’’ a aussi été une attraction pour les joueurs de l’équipe de Monaco,  dirigée à l’époque par le franco-malien Jean Amadou Tigana, qui, lors d’une tournée africaine en 1997 sans ses internationaux français comme Fabien Barthez, Thierry Henry et David Treseguet, est venue à Bamako pour jouer un match amical. Les Victor Ikpeba, Sonny Anderson et autres Martin Djetou ont été ahuris par les inconditionnels de la ‘’tribune serpent’’ qui sont toujours présents. Si le deuxième étage de la tribune serpent est le plus souvent la demeure des supporters du quartier de point-G, le premier étage est garni par des supporters venant de plusieurs autres quartiers des communes de Bamako pour admirer les matchs de leurs équipes favorites. La ‘’tribune serpent’’ est une  partie intégrante de l’historique de ce stade mythique qui a abrité  les matchs les plus mémorables des aigles et des prestigieux clubs du Mali jusqu’au début des années 2000 où la construction du Stade du 26 Mars a privé les inconditionnels de la célèbre tribune des matchs des aigles du Mali.

Moussa Samba Diallo

SourceLerepublicainmali

Suivez-nous sur Facebook sur