Vignettes 2020 : Plus de 11 guichets à la disposition des usagers

La délivrance des vignettes 2020 des motos, débutée le 2 janvier à la mairie du district, s’étend jusqu’au 31 mars. Comme les années précédentes, rien n’a changé à la procédure d’obtention. Par contre les coxers (démarcheurs) sont de plus en plus présents sur ce marché ce qui rend difficile le travail de la mairie.

 

Pour la satisfaction de la population et pour plus de mobilisation, la marie du district a mis les  bouchées doubles cette année. Plus de 11 guichets sont destinés uniquement à la délivrance des vignettes.

Malgré ce nombre élevé de guichets, beaucoup de citoyens préfèrent se procurer de la vignette parallèle et cela au détriment de la mairie. Selon Aguissa Z. Maïga, récepteur percepteur du district, les vignettes sont disponibles au niveau du district, et seule la mairie du district a le droit de les délivrer. “La procédure d’obtention de vignette est la même que les années précédentes. C’est-à-dire muni de la facture de la moto, la vignette de l’année précédente plus le prix de la vignette. Une fois au guichet, après vérification des documents, la vignette est directement délivrée”, explique l’agent.

Le prix de la vignette est fixé en fonction du cylindre de l’engin. Il varie de 1 500 à 12 000 F CFA. L’incivisme étant le plus grand défaut de notre cher Mali dans tous les domaines, la mairie n’y échappe pas. Les fraudeurs, agents de la contrefaçon s’y mettent aussi dans la vente des fausses vignettes.

Devant l’Hôtel de ville, ils sont nombreux à signaler les motocyclistes pour leur délivrer la vignette de façon illicite. Peu de citoyens refusent. Le Malien étant toujours pressé se laisse berner par les coxers.

La contrefaçon est un crime et pour mettre fin à cet incivisme, des mesures de sécurité ont été prises pour éradiquer ce phénomène dont la mairie fait face. “C’est lors des contrôles de vignette que nous nous rendons compte des fausses vignettes. Car certains commerçants aussi vendent les motos accompagnées de vignette. Toute personne ayant commis ce délit est traduite en justice”, prévient le receveur percepteur du district.

 

Oumou Fofana

Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook sur