Suite à la menace de sanction du gouvernement contre les administrateurs civils en “cas d’abandon de poste” – Les syndicats SNAC-SYLMAT exhortent les préfets et sous-préfets de Mopti ” à ne pas céder ” 17 préfets et sous-préfets tués de 1990 à nos jours suite à des assassinats ciblés et rebellions sur le territoire national

Le SNAC  et le SYLMAT, les deux syndicats auxquels sont affiliés les préfets et sous-préfets ont  de nouveau demandé, samedi en conférence de presse,  à leurs militants des  huit cercles et 55 arrondissements de la région de Mopti de rejoindre la ville ou toutes autres localités sécurisées. Cela jusqu’au désarmement total de toutes les milices et à la prise de mesure de protection sécuritaire. Les administrateurs, qui déclarent ne pas être les premiers à affronter les conséquences de la faiblesse des autorités compétentes,  disent avoir payé  un lourd tribut par la mort de 17 des leurs de 1990 à nos jours.

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur