SOUTIEN AUX VEUVES ET ORPHELINS DES SOLDATS TOMBES SUR LE CHAMP DE L’HONNEUR : Les braves dames de l’Afpm font parler leur cœur

L’Association des femmes de la presse malienne (Afpm) vient de poser un acte de grande valeur en apportant son soutien aux veuves et orphelins de nos vaillants soldats tombés sur le front de l’honneur, notamment à Sokolo, à travers un don composé essentiellement de vivres et d’argent. La cérémonie de remise s’est tenue le jeudi 5 mars dernier au siège social de l’armée à Bamako.

Le dimanche 26 janvier dernier, des gendarmes sont tombés sous les belles assassines des terroristes à Sokolo, laissant derrière eux des femmes et des enfants. Des veuves et des orphelins qui ne demandent qu’un regard de bienfaisance et de reconnaissance. Ce que l’Association de femmes de la presse malienne a compris. En effet, les braves dames de l’Afpm sont venues en aide à ces veuves et orphelins à travers un don composé essentiellement de vivres et d’argent.

La cérémonie de remise a eu lieu le jeudi 5 mars dernier au siège du Service social de l’Armée en présence, entre autres, de la directrice de la structure, colonel-major Mme Samaké Marieté Dembélé ; la présidente de l’Afpm Nianian Alou Traoré et des membres de l’Association, la représentante de la marraine de l’Association des femmes des camps. Invitée à prendre la parole, la présidente de l’Afpm, Nianian Aliou Traoré, dira que : « De toutes les occasions qui nous unissent, celle-ci est de loin celle qui enthousiasme car ce sourire qui illumine le visage de nos sœurs veuves, fils et filles orphelins n’a pas de prix. L’Afpm est ravie, lorsqu’elle redonne le sourire à nos sœurs et nos enfants orphelins et c’est avec une immense joie que nous les avons choisis pour ces modestes donations », explique-elle

Le don est essentiellement composé d’une tonne de riz, dix (10) bidons d’huile et une enveloppe de cinq cent mille (500. 000 Fcfa). « Cette donation est certes modeste, mais elle traduit notre engagement et surtout notre volonté à vous dire, chères sœurs et chers enfants, que vous n’êtes pas seuls. Nous partageons votre peine », ajoute-elle, avant de remercier la marraine de l’Association, Mme Kéïta Mariam Sidibé, qui s’est engagée à soutenir cette activité.

La directrice du Service social de l’armée, colonel-major Mme Samaké Marieté Dembélé, n’a pu s’empêcher de remercier l’Afpm pour ce geste humain : « Merci à nos sœurs de l’Afpm pour ce geste qui contribuera à sceller la cohésion entre nous frères d’armes et nos familles. Je reste convaincue que les bénéficiaires se sentiront considérés, estimés et soulagés, malgré les difficultés du moment », soutient-elle.

Quant à Awa Sylla, porte-parole des veuves, elle a remercié l’Afpm à son nom propre et à celui des veuves et orphelins des gendarmes tombés : « Aujourd’hui, nous sommes tristes et contentes parce ce que ce sont des femmes comme nous qui ont senti notre douleur et qui ont décidé de nous venir en aide. Les femmes de l’Afpm sont conscientes de ce pour nous vivons avec nos enfants dont les pères sont tombés au combat. Nous remercions ces grandes dames pour ce geste qui va droit dans notre cœur. Merci à elles d’avoir pensé à nous. Nous exprimons aussi notre gratitude envers la directrice du Service social de l’Armée qui nous est d’une grande aide« , s’est-elle exprimée, avec presque les larmes aux yeux.

A noter que cette cérémonie de remise été couplée à la célébration du premier anniversaire de l’Afpm et la Journée internationale de la femme (8 mars) en compagnie des bénéficiaires et la Direction du service social de l’armée. Un véritable moment de partage et d’amour.        

Youssouf KONE

Source: Journal Aujourd’hui Mali

Suivez-nous sur Facebook sur