Soutien aux actions du chef de l’Etat : «Arc-en-ciel» envisage l’instauration du Prix IBK pour la paix

A la faveur de la cérémonie consacrant sa rentrée politique, le mouvement Arc-en-ciel a salué les efforts du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta en faveur de la cohésion sociale et de la réconciliation  nationale.

Le Mouvement ‘’patriotique’’ Arc-en-ciel a animé, jeudi 04 janvier dernier, une conférence de presse qui consacre sa rentrée politique au titre de l’année 2018. Cette rencontre qui a eu pour cadre la Pyramide du Souvenir a enregistré la présence des principaux leaders dudit mouvement, créé dans la foulée du processus avorté de révision constitutionnelle de 2017. Elle avait cinq points à l’ordre du jour: le retour de l’ancien président de la République Amadou Toumani Touré; réaffirmer le soutien du mouvement à IBK; faire une ébauche des objectifs dudit mouvement; l’installation des coordinations communales, régionales et de la diaspora ainsi que le lancement officiel des activités du mouvement.

Dans un document lu par son Secrétaire général, IssoufGuindo, le Mouvement Arc-en-ciel salue le retour d’ATT.  Preuve, selon lui, que le président Ibrahim Boubacar Keïta place l’intérêt supérieur de la nation au dessus de tout. Le Mouvement a ensuite réaffirmé son soutien au chef de l’Etat pour son attachement à la paix, à la cohésion sociale et à la bonne  gouvernance. Partant, Ismaël Diallo, président du Mouvement Arc-en-ciel, et les siens ont décidé de soutenir une éventuelle candidature du président de la République en 2018. «En tout cas, IBK n’a jusque-là dit officiellement s’il sera candidat ou non lors de la prochaine présidentielle. Mais, le souhait de notre mouvement est qu’il brigue un second mandat. Si c’est le cas, nous allons le soutenir, parce que nous croyons qu’il peut mener le Mali à bon port», a précisé Ismaël Diallo.

Les responsables du mouvement ont ensuite égrené un chapelet d’actions qu’ils comptent mener en 2018: l’initiation  du Prix Ibrahim Boubacar Keïta pour la paix; la poursuite de l’installation des cellules, les coordinations à tous les niveaux; l’organisation des séries de formation en droit et citoyenneté; le lancement d’une campagne de sensibilisation pour la non-violence en milieu scolaire et universitaire, l’initiation des journées de salubrité, l’organisation des modules de formation en entreprenariat, entre autres.

Faut-il rappeler que Le Mouvement patriotique Arc-en-ciel est le nouveau nom que s’est donné la ‘’Plateforme An son na’’, créé pour soutenir le processus avorté de révision constitutionnelle initiée par Ibrahim Boubacar Keïta.

Nanpaga KONE

 

Source:  La Preuve

Suivez-nous sur Facebook sur