Situation sécuritaire au Mali : LE MOUVEMENT «ON A TOUT COMPRIS-WATI SERA» DEMANDE LE REDéPLOIEMENT DE L’ARMÉE SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE

Le mouvement «On a tout compris-wati sera» a battu le pavé, hier, pour manifester son désaccord avec la présence militaire de la France dans notre pays. La marche qui devait débuter au Carrefour des jeunes pour aboutir à l’ambassade de France au quartier du fleuve, n’a pas beaucoup mobilisé. Les marcheurs avaient visiblement du mal à s’organiser et déjà au niveau du Carrefour des jeunes, ils ont été dispersés par les forces de l’ordre qui qui ont fait usage de gaz lacrymogène. Les responsables de la police et de la gendarmerie ont justifié leur intervention musclée en disant que la marche n’avait pas été autorisée par les autorités compétentes.
Empêché de marcher, le mouvement «On a tout compris-Wati sera» a finalement tenu un meeting à la Bourse du travail au cours duquel le porte-parole Abdoul Niang a exprimé l’impatience de son association de voir l’Armée malienne redéployer dans toutes les régions de notre pays, y compris Kidal. «Le mouvement invite le gouvernement français à rester strictement dans le cadre de sa mission officielle de soutien à notre Etat et de lutter sincèrement contre le terrorisme, à être davantage impartiale, à cesser immédiatement le cantonnement inacceptable de l’Armée malienne sur son propre territoire et de clarifier son agenda au Mali par les actes», a-t-il martelé.
Le président du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI), Oumar Mariko, était aux côtés des membres du mouvement pour, dit-il, soutenir leur initiative. «Je n’ai jamais accepté l’intervention des troupes étrangères dans notre pays. C’est une constante chez moi. Le principe même d’une intervention militaire telle qu’il a été fait dans notre pays est inacceptable. L’intervention ne vient pas pour aider notre pays mais plutôt pour préserver les intérêts des puissances étrangères», a déclaré Oumar Mariko.

Mamadou SY

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook sur