SEVARE-MINUSMA : Je t’aime moi non plus

Des séries de manifestations pour le départ de la Minusma et des barricades des femmes de militaires pour empêcher le départ de leurs maris sur Boulkessi ont lieu à Sévaré, à quelque 15 kilomètres de Mopti.

Semaine très mouvementée en région de Mopti avec une grande manifestation mercredi 9 octobre pour réclamer le départ des troupes étrangères et le vendredi les épouses des militaires ont manifesté pour dire non au départ de leurs maris au front et réclamé plus de matériels pour les hommes en treillis.

Toutes les activités étaient à l’arrêt tant à Mopti qu’à Sévaré en raison de la grande mobilisation des masses engagées contre la Minusma et la force Barkhane, considérées par tous comme la source de l’insécurité dans notre pays et partant dans la région en proie à des violences.

Les manifestants exigeaient la révision de l’accord de défense entre notre pays et la France et sollicitaient l’aide de la Russie. Les tueries de Boulkessi le 30 septembre où nos Forces de défense et de sécurité ont perdu des hommes et du matériel important sont à l’origine de cette révolte des populations.

Cette manifestation est aussi un soutien aux FAMa face à toutes ces épreuves dures dont elles sont victimes depuis plusieurs années face aux forces du mal.

La région enregistre chaque jour que Dieu fait des attaques terroristes mais aussi des violences communautaires avec des victimes militaires et civils.

Cette sortie a fait des échos tant au Mali que hors du pays et les commentaires vont bon train.

Source: Notre Printemps

Suivez-nous sur Facebook sur