Ségou : L’ÉQUIPE RÉGIONALE DE LA RÉCONCILIATION S’INSTALLE

L’Equipe régionale d’appui à la réconciliation (ERAR) de Ségou, composée de neuf membres, dont une femme que conduit le grand Imam de Ségou, Mohamed Abdoulaye Djiré dit Binké, a été présentée au grand public vendredi. Elle a été nommée suivant une décision du ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, à l’issue d’un long processus de concertation.

Binké est un septuagénaire aux qualités morales, sociales et spirituelles reconnues. La vie de ce guide musulman est partagée entre la mosquée, la famille et le champ. L’ERAR de Ségou se compose de personnalités comme Ba Seydou Tall, érudit lui aussi, qui est une référence sur les règles de l’islam, le président du Réseau des communicateurs traditionnels (RECOTRAD régional), Mamadou Kouyaté, cadre de l’INPS à la retraite. On y relève également la secrétaire générale régionale de la Coordination des associations et organisations féminines (CAFO), Mme Koné Aminata Sissoko (Damba), enseignante à la retraite et le président du Conseil régional des jeunes, Moussa Ibrahim Traoré, et l’autre enseignant à la retraite est Aliou Diadié Maïga qui est président d’une organisation paysanne de Markala. A ceux-ci, on peut ajouter le coordinateur régional des chefs de village, fraction et quartier et délégué des chefs de quartier de la commune urbaine de Ségou, Oumar Togora dit Barou, le président de la Chambre régionale d’Agriculture de Ségou, président de celle locale de Ké-Macina, El hadj Kola Diallo. Ce dernier s’est illustré plus d’une fois dans la réconciliation des populations. A titre de rappel, il a pu unir les deux villages Bozo qui se sont affrontés, il y a trois ans, autour de la propriété d’une mare lors d’une pêche collective. Et enfin, El Hadj Diadié Bah de Niono est connu pour des actions similaires dans la contrée.
A l’issue de cette présentation, le maire de la commune urbaine de Ségou, Nouhoum Diarra, a salué les efforts du gouvernement à travers le ministère de le Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale et sa Mission d’appui à la réconciliation nationale (MARN) pour la quête de la quiétude et la cohésion au Mali. L’édile a assuré de l’engagement du conseil communal à accompagner l’ERAR Ségou dans la réussite de sa mission.
Au nom du ministre, le chef de la MARN, Modibo Kadioké a rappelé l’historique de la série de crises qui ont marqué le Mali dans ses fondements motivant la création du département et ses démembrements. Il a, en outre, précisé les missions assignées à cette équipe et ses relations partenariales avec les forces vives, les institutions, dont la MINUSMA, présentes à cette cérémonie. Le directeur de cabinet du gouverneur de la Région de Ségou, Bani Ould Mohamed Cissé, a félicité ces leaders triés sur le volet en raison de leur sagesse, leur charisme et leur capacité de persuasion dans notre région confrontée à des défis de toutes sortes, tensions et autres menaces qui prennent de l’ampleur dans certaines localités. « Cette équipe, a-t-il dit, est l’espoir de la cohésion retrouvée, du retour aux valeurs traditionnelles de dialogue et de tolérance en s’inspirant de nos mécanismes culturels et coutumiers de gestion des conflits ».
L’ERAR Ségou doit être guidée par l’esprit que les populations des 118 communes des 7 cercles attendent d’elle à savoir leur cohésion et leur tranquillité. Le représentant du chef de l’exécutif régional a exhorté le soutien indéfectible à l’équipe régionale d’appui à la réconciliation. Au terme de ces interventions et des bénédictions formulées par l’église et l’imamat, les participants ont visité le siège de l’équipe régionale d’appui à la réconciliation au quartier Missira.
Amaïguéré
Ogobara
DOLO
AMAP-Ségou

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook sur