REBOISEMENT A SOMASSO : Le Ministre Housseini Amion Guindo salue la dynamique de l’Association pour le développement de la localité

Dans le cadre de la 3ème édition de la journée locale de reboisement 2019, le Ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable Housseini Amion Guindo, à la tête d’une forte délégation, s’est rendu ce dimanche 1er Septembre 2019 dans le village de Somasso, cercle de Bla. C’est dans une ambiance festive que les populations du Miniankala et du Bendougou ont accueilli les hôtes du jour.

 

Cette initiative de l’Association pour le Développement de Somasso se justifie par la forte pression que subit le peu d’espace boisé de la commune. Ce phénomène se manifeste par la coupe abusive du bois, les feux de brousse incontrôlés, les défrichages démesurés de nouveaux espaces en champs de culture, entre autres. C’est en vue d’atténuer le fléau que l’Association pour le Développement de Somasso  perpétue une action vieille seulement de 3 ans. Cette année, elle entend planter 1420 pieds d’arbres dans la forêt sacrée de ladite localité. A titre de rappel, il y a seulement 2 ans, plus de 2 hectares ont été plantés et le taux de réussite est 99%, selon les services techniques.

Au cours des activités, le chef de village et le maire de Somasso Sékou Fané ont, chacun en ce qui le concerne, souhaité la bienvenue à la délégation. Ils ont remercié le ministre Guindo pour son sens élevé de patriotisme qui se justifie par ses nombreuses actions de protection de l’environnement depuis son arrivée à la tête de ce département. L’occasion était opportune pour eux de soulever certaines préoccupations de leur commune dont,  l’aménagement des périmètres maraîchers.

Le Ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable a, dans son intervention, remercié la population pour l’accueil chaleureux qui  a été réservé à sa délégation. Pour le ministre, un sursaut national s’impose face à l’envergure du phénomène quand on sait surtout que les 2/3  du territoire sont désertiques. C’est pourquoi dira t-il,  que le gouvernement du Mali a élaboré une politique nationale forestière. Une politique qui met l’accent sur des actions de résilience au changement climatique avec en toile de fond le reboisement. Toute chose qui nous permettra de léguer un héritage vital à nos progénitures. Il a aussi rappelé dans son intervention qu’au cours de la campagne nationale de reboisement 2019, 13 millions de plants, toutes espèces confondues, sont en cours d’être plantés. Concernant les doléances des autorités locales, le ministre dit avoir pris bonne note et qu’elles seront portées à la connaissance de qui de droit. Il a enfin, au nom du président de la République et du gouvernement, félicité et encouragé l’Association pour le Développement de Somasso  tout en les exhortant à maintenir cette dynamique qui traduit la cohésion et l’harmonie sociale à Somasso.

Pour joindre l’utile à l’agréable, la population a présenté un pan de son riche patrimoine culturel à travers la prestation des troupes folkloriques. La cérémonie a pris fin par la présentation de sketch, la  remise de cadeaux symboliques et à la mise sous terre du premier plant par le ministre et les membres de sa délégation.

Cellule Communication du MEADD

Source : Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur