Pour répondre aux attentes des téléspectateurs de l’ORTM : Salif Sanogo place sa confiance aux jeunes cadres pour relever les défis de la modernisation et du changement

A peine nommé à la tête de l’Office de radio et télévision du Mali (Ortm) Salif Sanogo vient de placer sa confiance aux jeunes cadres afin de relever les nombreux défis auxquels les téléspectateurs de la chaîne nationale s’attendent. Des jeunes viennent d’être nommés aux différents postes très stratégiques, surtout au niveau de la Télévision nationale et de la TM2. C’est le cas de Sidiki dit Youssouf Dembélé, un jeune compétent, dynamique, discret mais efficace, promu directeur de la Télévision nationale. Ce choix très judicieux a été apprécié à sa juste valeur. 

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, semble être très déterminé et même engagé à donner une autre image à l’Office de radio et télévision du Mali (Ortm). Pour ce faire, le choix a été porté sur un professionnel qui a déjà démontré ses preuves, dans le secteur de l’audiovisuel pour occuper le poste de directeur général de l’Ortm. Il s’agit bien de Salif Sanogo, nommé le 27 décembre 2018 pour remplacer Sidiki N’Fa Konaté, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper que le ministre Arouna Modibo Touré ne s’est pas trompé sur ce choix puisque le nouveau directeur général de l’Ortm s’est déjà mis à la tâche afin d’apporter sa contribution pour le plus grand bonheur des téléspectateurs de la chaîne nationale. Ce qui passe obligatoirement par une équipe jeune, dynamique et ambitieuse. Voilà pourquoi il compte beaucoup sur des cadres jeunes avec qui il a eu à travailler pendant son séjour à l’Ortm. Les récentes nominations en date du 21 février 2019 prouvent à suffisance. Il s’agit bien de la promotion de la jeunesse qui colle parfaitement à l’ambition du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui a décidé de placer son deuxième quinquennat sous le signe de la jeunesse.

C’est par Arrêté N°0318/MENC-SG du 21 février 2019 que sept directeurs techniques et trois conseillers spéciaux ont été nommés. Ainsi, le nouveau directeur de la Télévision Nationale s’appelle désormais Sidiki dit Youssouf Dembélé (il remplace Sory Ibrahim Kéïta). Il qui fut directeur des informations à la radio nationale. Auparavant, il a déjà assuré le poste de Rédacteur en chef au niveau de la télévision.  Tandis que Sidi Mohamed Koné dit Junior assure désormais le poste de directeur de la TM2.

Mohamed Soumana Maïga, Soumaylou Aboubakrine Dicko et Oumar Moussa Traoré sont nommés respectivement directeur de la Recherche et du Développement, directeur de la Technique Générale et directeur des Ressources humaines.

Ibrahim Diombélé conserve son fauteuil de directeur marketing et de la publicité, tandis que Sidiki Ibrahima Touré s’est vu confier le poste de directeur des Sciences d’information.

S’agissant des trois conseillers spéciaux du Directeur général de l’Ortm, il s’agit de Hawoye Touré, Sory Ibrahim Kéïta et Moussa Amadou Ba. Ces nouveaux postes font partie du nouvel organigramme de la structure. Selon nos informations, ces trois journalistes ont rang de directeurs techniques. Il s’agira pour eux de conseiller le directeur général sur différents aspects.

Le même 21 février 2019, le directeur général de l’Ortm a procédé à une vague de nominations au niveau de différentes Directions, à savoir la télévision nationale, la radio nationale, la radio rurale, les Directions du Marketing et de la publicité, des Finances, de l’Approvisionnement, de la TM2, de la Recherche et du développement, des Ressources humaines et de la comptabilité.

Ainsi, au niveau de la Direction de la télévision nationale, Kalifa Naman Traoré (il assurait le poste de Rédacteur en chef de la radio nationale) est devenu chef de Division des informations tandis que Ibrahima Traoré assure désormais le poste de Rédacteur en chef avec comme adjoint Mohamed Diarra. C’est un véritable trio qui est prêt à relever les défis.

Au niveau de la section Sports, Mme Assa Soumaré est nommée adjointe au chef de desk, Kodji Siby. Yaya Konaté occupe le poste de chef de la Division des programmes tandis que Moustaphe Thiam assure le poste de chef de section des Programmes.

Ymonfri Sanou, Ahmadou Baba Diallo et Chaka Koné sont nommés respectivement chef de division des Productions, chef de section Création et chef de section Production.

A la Radio nationale, Siaka Konaté est le nouveau chef de division des Informations et Bourama Traoré est nommé Rédacteur en chef. Au niveau du desk Sports, Isaac Tiénou est devenu chef adjoint de la section, un poste qu’Idrissa Diakité occupe.

Amadou Kodio (il fut chef de Programmes de la TM2) fait son retour à la Chaîne 2, cette fois-ci, comme chef de Division. Il s’agira pour lui de relancer cette radio en perte de vitesse depuis le départ de Alassane Diombélé dit Eric et Adama Koité.

Aguibou Coulibaly s’est vu confier le poste de chef de section Programmes de la Chaîne 2 tandis que Fatoumata Koné est le responsable de la section des Informations de cette même radio.

S’agissant de la radio rurale, les stations régionales ont été également touchées par ces mutations.  Ainsi, Sékou Konaté quitte la Cité des Askia (Gao) pour devenir chef de la Station régionale de Mopti. Et Oumar Maïga va à Gao comme chef de la Station régionale.

Les nouveaux chefs des stations régionales de Ménaka, Kayes, Koulikoro sont respectivement Mohamed Lamine Maïga, Jaffar Haïdara et Kansoutou Kanouté.

En ce qui concerne la direction du marketing et de la publicité, Mme Nianian Aliou Traoré est nommée chef de division marketing et communication et le désormais ex-Rédacteur en chef de la télévision nationale, Dougoufana Traoré devient chef de section programmation.

A la Direction de la TM2, Modibo Mariko devient chef de division des Informations. Et Douada Zoumana Traoré occupe le poste de chef de Division des programmes.

Moussa Fané, Fotigui Tounkara et Aminata Amadou Lah sont nommés respectivement chef de Division gestion site Web, Rédacteur en chef et Rédacteur en chef adjoint.

Au niveau de la Direction de la recherche et du développement, l’ancien ministre, Manga Dembélé, occupe désormais le poste de chef de la Division Coopération et recherche de financement. Tandis que Mahamane M’Barakou Traoré devient le chef de la Division des études et Yacouba Dagnoko, chef de la section Recherche de financements.

Notons que le nouveau directeur de la Télévision nationale, Sidiki dit Youssouf Dembélé, a officiellement pris fonction, lundi dernier. Après ce fut le tour des nouveaux chefs d’occuper leurs postes respectifs. Place maintenant au travail puisque le nouveau directeur général de l’Ortm, Salif Sanogo, nourrit beaucoup d’ambitions. Son seul souci c’est d’apporter un changement progressif afin de répondre aux attentes des téléspectateurs et auditeurs. Pour ce faire, il faut s’attendre à de nouvelles émissions, de nouveaux programmes et décors. Sûrement de nouveaux formats pour le Journal Télévisé de 20 heures. Selon nos informations, l’actualité régionale sera également valorisée, ainsi que des documentaires.

En tout cas, le nouveau directeur général de l’Ortm envisage de poursuivre sa tournée dans les différentes stations régionales afin de s’enquérir les conditions de travail des agents. Ce qui est l’une des recommandations du Conseil d’Administration. C’est pourquoi, il s’est rendu à Koulikoro, Ségou et Mopti. Cette visite de terrain se poursuivra très prochainement dans d’autres régions.

Il est également prévu une rencontre entre le directeur général de l’Ortm et les patrons de presse au cours d’un cocktail. Une occasion pour Salif Sanogo de dévoiler sa vision et ses ambitions à ses collègues journalistes pour une Ortm plus professionnelle et performante.

                                                                                 El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur