Pour la paix et la cohésion Le GLSM en appelle à une prière commune ce vendredi

Le Groupement des leaders religieux musulmans du Mali (GLSM) a organisé, le mardi 19 mars, un point de presse, à Banconi Djanguinébougou, en présence de son président Cherif Ousmane Madani Haïdara. L’objectif était d’annoncer une prière commune que le groupement organise, ce vendredi, dans la grande mosquée de Bamako pour la paix et la cohésion sociale au Mali. La rencontre s’est déroulée en présence des membres du groupement des leaders religieux (hommes et femmes).

près une prière introductive par l’iman Kane, le président du Groupement des leaders religieux musulmans du Mali, Cheick Chérif Ousmane Madani Haïdara a souhaité la bienvenue à tout le monde au nom de l’islam.

Pour le vice-président du groupement des leaders religieux musulmans du Mali, Thierno Hady Thiam, la rencontre vise à informer l’opinion nationale et internationale sur la prière commune et les assises que le Groupement organisera, le samedi 23 mars prochain, à 9 heures, au Palais des Sports à l’ACI 2000.

Cette rencontre, souligne-t-il, permettra de faire la restitution du forum des musulmans, qui avait permis aux leaders religieux d’aller à la rencontre des fidèles à Tombouctou, Mopti, Sikasso, Ségou, Kayes, entre autres.

En plus, Thierno Hady Thiam a annoncé que toutes les grandes familles du Mali prendront part à la prière du vendredi pour la paix et la cohésion sociale au Mali. Et d’ajouter que les membres du groupement des leaders religieux musulmans viendront de toutes les contrées du pays.

Pour sa part, l’iman Moussa Diallo a indiqué que la rencontre permettra également de poser un diagnostic sans complaisance sur l’état de la religion musulmane au Mali. « Si nous restons comme ça, nous allons droit au mur« , a-t-il relevé. Et d’ajouter que les musulmans ont plus que jamais besoin de s’organiser pour le développement harmonieux du pays.

Oumar BARRY

Source: L’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur