Police nationale : La 25e promotion baptisée “Feu sergent Amadou Daouda Sanogo”

Le mardi 5 mars 2019 s’est tenue à l’Ecole nationale de la police de Tomikorobougou la cérémonie officielle de sortie de 750 officiers de police, qui porteront désormais le nom de “Feu Amadou Daouda Sanogo”. Présidé par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de division Salif Traoré, l’activité a enregistré la présence de plusieurs autorités de la police, des notabilités de la Commune III…

 

Les temps forts de la cérémonie ont été le baptême de la promotion, la prestation de serment, la décoration des premiers de la promotion, la décoration de leurs encadreurs, une prestation des élèves sortants en self-défense et d’autres numéros très impressionnants.

“Etre policier, c’est accepter l’exposition au danger ou de comprendre en d’autres termes que l’intérêt général n’est pas une vaine notion, lorsqu’en son nom on peut être conduit à exposer sa vie. C’est sur cette voie républicaine, imbibée de courage et risque librement assumé, que 750 recrues se sont engagées et ont été  accueillies à l’Ecole nationale de police le 4 juin 2018. Il me plait, à cet égard de souligner que la présente promotion, en application du genre, se prévaut en son sein un nombre conséquent de personnel féminin, soit 191 braves citoyennes. Le contingent, en plus de la prise en compte de zéro souci de parité, a également l’avantage de la pluridisciplinarité parce qu’il se compose de 711 généralistes, 30 chauffeurs, 3 plombiers, 2 mécaniciens et 3 archivistes. Parlant des activités pédagogiques de nos pensionnaires durant leur scolarité, elles se sont déroulées en deux phases : la phase de la formation en aptitude physique et celle professionnelle”, dira le directeur de l’Ecole nationale de police, le commissaire divisionnaire Seydou Diarra.

Selon lui, la formation s’est déroulée dans les conditions les plus optimales, d’où l’occasion pour lui de saluer sa hiérarchie policière et le ministre en charge du département. “Il me faut également saluer l‘équipe des instructeurs composée de policiers et d’intervenants extérieurs qui ont fait montre de disponibilité durant toute l’année ; nos partenaires nationaux et internationaux dont l’accompagnement, l‘assistance dans le renforcement des capacités des fonctionnaires de police n’ont jamais fait défaut. Mes collègues de l’administration scolaire qui, chacun en ce qui le concerne, ont su apporter leur contribution avec professionnalisme ; et enfin l’ensemble des encadreurs sous la conduite de l’infatigable adjudant Mamadou Kéita dit Capi, chef peloton”, a-t-il dit avec fierté.

La cérémonie a pris fin par un très joli défilé suivi d’un cocktail à la salle polyvalente de l’ENP. Notons que le sergent Amadou Daouda Sanogo a été assassiné par des bandits armés lors d‘une intervention.

ABT

Le Confident

Suivez-nous sur Facebook sur