Plus d’accès à l’eau

Dans la ville de Macina et partout où le Premier ministre est passé, les populations demandent plus d’accès à l’eau. La zone rizicole a besoin de plus d’eau. Les paysans n’ont pas encore fait de semi et ceux qui l’ont fait sont toujours dans l’attente de l’engrais subventionné par le gouvernement.

Ils ont demandé au Premier ministre de les aider, parce qu’ils n’ont plus d’espoir. Macina est la dernière ville de la zone de l’Office du Niger, cela pose beaucoup de problème. S’y ajoute l’insécurité, ce qui rend la tâche difficile pour les populations.

Source: Le Reporter

Suivez-nous sur Facebook sur