Plume du jour N°42 : Gouvernance et don de soi, cas du jeune leader altruiste Moussa TRAORE.

Affectueusement surnommé Bill, notre leader du jour est titulaire d’un diplôme de Criminologue, décroché aux Etats Unis d’Amérique.

 

Chef d’entreprise à priori, M. Moussa Traoré est Fondateur de la société de sécurité « Global Security Société à responsabilité limitée (S.A.R.L) » de droit malien agrée par le ministère de la sécurité intérieure.
L’entreprise Global Security créée depuis 2010, mène des activités de Gardiennage, de Surveillance, de la Sécurité des personnes et des biens, de Protection, d’assainissement et de l’environnement.
Moussa Traoré est également fondateur de la Société de technologie Afrique Technologies Société à responsabilité limitée (S.A.R.L) de droit malien. Afrique Technologies créée en 2014 et intervient dans les domaines de l’informatique, de la Téléphonie, de la Vidéosurveillance, de la Fibre optique et des Multimédias.

Convaincu que le développement commence par l’investissement de soi au niveau local voire national et international, Moussa Traoré a créé l’Association de lutte contre la pauvreté et pour la protection de l’environnement (ALCPPE), afin de donner une dynamique dans le cadre du développement local.

Soucieux du développement de son pays et de l’avenir de ses frères et du bien-être de la Femme malienne, le président de l’association de Lutte Contre Pauvreté et pour la Protection de l’Environnement (ALCPPE), Moussa Traoré dit Bill a décidé de retourner au Mali en vue de redonner confiance à ces couches.
Créée officiellement en 2018, l’Association de Lutte Contre Pauvreté et pour la Protection de l’Environnement (ALCPPE) a été initiée pour formaliser les actions que son président M. Moussa Traoré menait depuis des années.
Son but est d’œuvrer à l’autonomisation des femmes, l’employabilité des jeunes chômeurs, l’aide aux enfants et familles vulnérables et de protéger l’environnement.

De sa création à nos jours, elle a mené plusieurs actions de lutte contre la pauvreté, pour la protection de l’environnement et l’aide aux enfants et familles démunies.
Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, elle a fait de l’autonomisation des femmes comme la base de cette lutte. Ainsi, elle a mis à la disposition de plus d’une quarantaine de groupements de femmes un montant conséquent pour leurs activités génératrices de revenu.
Pour la protection de l’environnement, l’association organise une journée de salubrité tous le premier dimanche de chaque mois et le curage de caniveau à la veille de l’hivernage.
Chaque année ALCPPE plante une centaine d’arbres dont 516 en 2019 .afin de prévenir d’éventuelles inondations.
Moussa Traoré a également initié le pavage des rues qui a commencé à Banconi et des poubelles ont été offertes à des ménages pour favoriser une bonne gestion des déchets.
Aider les familles vulnérables particulièrement les enfants est également l’une des priorités de l’association à travers les dons de plus dune centaine de kits scolaires et le parrainage d’une dizaine d’enfants.
L’aménagement des espaces publics dans la commune I particulièrement à Banconi Salébougou a été une réalité grâce au concours de ALCPPE.
Rappelons que son président Moussa Traoré dit Bill, après des études universitaires, a d’abord travaillé chez Sony Music aux USA avant de regagner son pays natal.
L’objectif de ce retour est de partager sa connaissance avec le peuple mais également l’aider à faire face au chômage et à l’insalubrité.

L’association compte poursuivre ses efforts dans le cadre dune dynamique social et économique cohérente et soutenue, pour l’épanouissement des communautés maliennes aussi bien dans le district de Bamako qu’à l’intérieur du pays.

BON COURAGE ET BONNE CHANCE A NOTRE LEADER BILL POUR L’ACCOMPLISSEMENT DE CETTE LOURDE ET PATRIOTIQUE TÂCHE.

 Figaro Mali

Suivez-nous sur Facebook sur