Parce que les points saillants de leurs revendications n’ont pas été pris en compte par le gouvernement Les syndicats de la DAF, des DRH, des CPS, des DFM observent une grève de 4 jours, à compter d’aujourd’hui

Dans une lettre adressée au ministre du Dialogue social et du Travail, la Coordination des Comités Syndicaux de la DAF, des DRH, des CPS, des DFM de la Primature et des Départements ministériels, a décidé d’observer une grève de 4 jours à partir de ce jour, mardi 8 octobre 2019.

 

S’agissant des raisons de cette grève, elle rappelle qu’elles sont liées au classement sans suite de leur requête relative à la relecture des deux décrets. Il s’agit de ceux du 5 juillet 2018 et du 8 août 2018.

Ainsi, le Coordinateur demande, à nouveau, la relecture desdits décrets. Il sollicite également que les dispositions du Décret du 5 juillet 2018 soient en intégralité élargies aux personnels des DAF, des CPS et des DFM de la Primature et des départements ministériels. Il souhaite que la prime de sujétion pour risque soit révisée à 25% du salaire au lieu de 10% pour le personnel de la DAF et des DFM de la Primature et des départements ministériels ainsi que les dispositions du Décret du 8 août 2018 soient en intégralité élargies aux personnels des DRH des départements ministériels.

M.H

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur