Organisation du dialogue national inclusif Le CSDM s’engage à accompagner le processus

Pour une forte participation des Maliens  de l’extérieur au Dialogue national inclusif, le ministre des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société Civile, Amadou Thiam a effectué, le mardi 1er octobre, une visite de courtoisie au siège du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne(CSDM) où il a été accueilli par le président de cette organisation, Mohamed Chérif Haïdara.

A son arrivée, la délégation ministérielle a eu une entrevue avec les membres du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), au cours de laquelle les deux délégations ont parlé de la représentation des Maliens établis à l’extérieur au sein des institutions de la République et de leur implication dans l’organisation du Dialogue national inclusif.

Le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne a évoqué à cette occasion les mesures qui doivent être prises par les autorités maliennes pour trouver des solutions idoines aux nombreux problèmes de nos compatriotes vivant à l’extérieur.

A l’issue de la rencontre, le ministre des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société Civile, Amadou Thiam, s’est réjoui de l’implication du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne pour la réussite du dialogue national inclusif.

 » Nous avons noté l’engagement du CSDM à mobiliser massivement la diaspora malienne, qui constitue une part importante de la Société civile dans notre pays, pour la réussite du Dialogue national inclusif. Il est important que les réformes politiques et institutionnelles, qui vont faire l’objet de discussion au cours de ce dialogue, puissent trouver des réponses importantes aux problèmes de la diaspora, au sein de laquelle il y a une expertise très importante qui pourra permettre de développer notre secteur privé. Nous sortons très satisfaits de cette rencontre « , a-t-il souligné.

Le président du CSDM, Mohamed Chérif Haïdara, a rassuré le ministre des Reformes Institutionnelles et des Relations avec la Société Civile quant au soutien indéfectible du CSDM au Dialogue national inclusif.

Selon lui, l’organisation du Dialogue national inclusif est une cause noble. » Nous nous engageons à accompagner le président de le République et le gouvernement pour que ce dialogue et les autres réformes en cours dans notre pays soient un succès », a-t-il assuré.

A.D

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur