Opération «Soun Tiguè» d’Orange-Mali : DES KITS DE RUPTURE DE JEÛNE POUR LES FIDÈLES MUSULMANS

Le ramadan, neuvième mois lunaire du calendrier musulman, en plus d’être une période de jeûne et de dévotion, est un moment privilégié de solidarité, d’entraide et de partage pour les fidèles musulmans.


Fidèle à cette philosophie, Orange-Mali organise, depuis trois ans, des séances de rupture de jeûne dans plusieurs mosquées de Bamako, dans le cadre de l’opération «Soun Tiguè». Cette année, l’opérateur global de téléphonie mobile a respecté cette tradition qui semble désormais inscrite dans son agenda.
C’est dans ce cadre qu’Orange-Mali a offert, mardi, des mets de rupture de jeûne aux fidèles musulmans de la mosquée de Yirimadio ATTbougou 759 logements. La cour du lieu de culte était déjà pleine de monde à 18h, avant l’appel annonçant la rupture. Tous étaient venus visiblement répondre à l’invitation des responsables de cette maison de Dieu pour prendre part au «Soun tiguè» d’Orange- Mali.
L’opérateur de téléphonie qui a, à cet effet, distribué un total de 250 «Soun tiguè» (sacs contenant tous le nécessaire pour la rupture de jeûne) et des paquets pour les «imprévus». En plus de ces offrandes, l’entreprise a donné 200 paniers ramadan aux fidèles ayant répondu à l’appel. Un geste de générosité qui n’a visiblement pas laissé indifférents les bénéficiaires.
C’est ainsi que l’imam de la mosquée de Yirimadio ATTbougou 759 logements, Aboubacar Abdourahmane Coulibaly a exprimé toute sa joie, avant de remercier le donateur au nom des fidèles de cette mosquée.
«Pendant ce mois béni de ramadan, celui qui offre un sachet ou une seule datte à un jeûneur, aura la même récompense que ce dernier. Donc, nous saluons ce geste d’Orange-Mali», a remercié le guide religieux.
Orange-Mali, en tant qu’entreprise citoyenne, se doit et à l’habitude de participer à toutes les actions qui peuvent aider les Maliens. «C’est dans ce cadre là que nous organisons depuis trois ans les «Soun tiguè d’Orange-Mali» dans différentes mosquées», a expliqué Adam Keïta Dao, agent au service marketing.
Elle précisera que la sélection est faite selon des critères fixés par l’opérateur, précisant qu’il intervient aussi à la demande des mosquées. «En plus des «Soun tiguè» qu’on donne aux fidèles de ces mosquées, nous offrons aussi des paniers ramadan que beaucoup n’ont pas la chance d’avoir», a indiqué Adam Keïta Dao.
Elle rappelera ensuite que du début de ce mois de ramadan à ce jour, Orange-Mali a offert de quoi rompre le jeûne aux fidèles de six mosquées. Pour M. Dao, il reste les mosquées de Kanadjiguila et de Kati qui auront bientôt leurs plats de rupture. Rappelons qu’il est procédé à de nouvelles sélections chaque année.

Babba B.
COULIBALY

Source: L’ Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur