ODHD/LCP : Plus de 875 000 000 F CFA pour booster les études et recherches

L’Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté (ODHD/LCP) en sa 14e session d’administration, tenue vendredi 13 mars dans la salle de conférence Zoumana Bassirou Fofana a examiné et approuvé le projet de budget pour 2020.

Les administrateurs de l’Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté (ODHD/LCP) ont d’abord passé à l’analyse le procès-verbal de la 13e session ordinaire, l’état de mise en œuvre des recommandations, le rapport d’activités et financier de l’exercice passé.

Sur une prévision budgétaire initiale élevée à 735 887 588 F CFA et révisée à 784 218 410 F CFA, les dépenses exécutées à la date du 31 décembre 2019 se chiffrent à 769 030 885 F CFA soit taux d’exécution 98,06 %.

Sur le compteur de ce bilan, l’ODHD a mené différentes activités suivant son objectif principal qu’est d’entreprendre des études et des recherches dans le domaine du développement humain durable (DHD).

Il s’agit entre autres de l’élaboration du rapport national sur le développement humain durable 2019 portant sur l’impact de la crise politique, socioéconomique sur l’accès aux services sociaux de bade et un rapport sur la contribution du secteur informel à l’économie nationale et à la réduction contre la pauvreté.

En collaboration avec le Pnud, l’ODHD a effectué de même des premières études complémentaires pour finaliser le programme présidentiel d’urgence sociale, deuxième génération “qui va atteler à satisfaire les communautés surtout les communautés pauvres du Mali”, annonce le directeur général de l’ODHD/LCP, Boureima F. Ballo.

Selon lui, l’année a été marquée, pour la première fois, par la mise en œuvre du projet de recherche sur le thème inégalités et croissances inclusives au Mali par l’établissement public à caractère scientifique et technologique.

Le processus, mené par avec l’USSGB à travers le Centre universitaire des recherches économiques et sociales (Cures) est qualifié “extrêmement important” par la structure. Il va se poursuivre sur les 2020 et 2021 selon le directeur.

Ces résultats atteints dans le domaine du développement humain durable sont significatifs s’est félicité le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Hamadoun Konaté à l’ouverture des travaux.

Le président du conseil d’administration a adressé ses vifs remerciements à l’ensemble des partenaires pour leur appui technique et financier.  Avant d’annoncer les prémices pour 2020.

L’année 2020 verra en effet le démarrage du nouveau Programme d’appui à la gouvernance économique.  Elaboré sur la période 2020-2024, ce programme du gouvernement appuyé par le Pnud, selon le ministre Konaté, va déférer “non seulement l’ensemble des interventions autour des documents de stratégie de réduction de la pauvreté, mais également de rationnaliser la gestion des ressources qui deviennent de plus en plus rares”.

Ce sont une dizaine de structures qui seront réunies autour de l’ODHD pour l’exécution de ce programme.  Sa mise en œuvre permettra entre autres d’améliorer l’accès des populations aux services sociaux de base, le suivi régulier des indicateurs du DHD et des ODD et le renforcement de la communication par la dissémination des résultats des études et recherches par des canaux appropriés.

Outre l’annonce de ce programme phare, les administrateurs ont examiné le projet de budget pour 2020.

L’enveloppe est élevée en recettes et en dépenses à 875 680 850 F CFA.  Le montant sera destiné à financier des activités d’appui au suivi du Credd et des ODD, à la promotion et suivi de l’approche développement humain durable, à la réalisation des études et recherches sur la pauvreté et la problématique du développement durable.

Une partie des ressources serviront également au développement de partenariat et renforcement des capacités, à la communication institutionnelle et produits et au fonctionnement de la structure.

 

Kadiatou Mouyi Doumbia

Source: Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook sur