Observation de l’élection présidentielle en Egypte: Abdoulaye Diop désigné chef de mission de la CUA

L’ex chef de la diplomatie, Abdoulaye DIOP, a été désigné par la Commission de l’Union africaine pour diriger la Mission d’observation électorale (MOEUA) de supervision de l’élection présidentielle aura lieu du 26 au 28 mars.

Le premier tour de l’élection présidentielle en Egypte aura lieu du 26 au 28 mars et un second tour se tiendra, si besoin, du 24 au 26 avril, a annoncé, lundi 8 janvier, l’Autorité nationale des élections. Il s’agira du troisième scrutin présidentiel depuis la chute de Hosni Moubarak en 2011.
L’actuel président, Abdel Fattah Al-Sissi, élu en 2014, a récemment déclaré qu’il ne briguerait pas un troisième mandat en 2022, laissant entendre qu’il serait candidat à sa réélection cette année. Fin décembre, le porte-parole de la présidence avait toutefois indiqué que M. Al-Sissi prendrait sa décision « en temps voulu », selon le journal d’Etat Al-Ahram.
Trois personnalités ont annoncé en novembre leur intention de concourir, mais l’une d’elles est récemment revenue sur sa décision, une autre a depuis été condamnée à de la prison et la candidature de la dernière semble incertaine à cause d’une affaire judiciaire.
Dans une Egypte dirigée de main de fer par le régime de M. Sissi, Lachine Ibrahim, président de l’Autorité nationale des élections, a promis que cette échéance électorale respecterait les principes « d’indépendance, de neutralité, d’intégrité, de transparence, d’efficacité et de professionnalisme ». « Un processus électoral intègre est un droit » des citoyens, a-t-il estimé.
A l’invitation du Gouvernement et de la commission nationale des élections en République arabe d’Egypte, le président de la commission de l’Union africaine (CUA), Moussa Faki MAHAMAT a approuvé le déploiement de la mission d’observation électorale (AUEOM) en Egypte pour observer l’élection présidentielle du pays prévue du 21 au 31 mars 2018.
L’honneur échoit donc à notre compatriote, Abdoulaye DIOP, ancien ministre des Affaires étrangères, de diriger la Mission d’observation électorale (MOEUA). L’ex chef de la diplomatie a été désigné par la Commission de l’Union africaine en qualité de chef cette équipe qui comprend une quarantaine d’observateurs qui seront déployés à court terme du 21 au 31 mars.
Le mandat de la mission est d’observer, d’évaluer et de faire un rapport sur la conduite des élections en Egypte conformément aux principes de l’Union africaine pour des élections démocratiques en Afrique. L’objectif global est de contribuer à l’approfondissement de la démocratie et des élections démocratiques en Afrique.

Par Mohamed D. DIAWARA

info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur