Mopti : La Minusma pillé !

Samedi dernier, la tension est montée à Sévaré, où une foule (femmes et jeunes) en colère s’est attaquée aux installations et magasins de la Minusma. En effet, des manifestants ont érigé des barricades sur la route avec des pneus enflammés, avant de piller les magasins de la force onusienne. A travers des messages et slogans hostiles, les manifestants exigent le départ de la force multinationale. Bilan provisoire de cette manifestation ? Une cinquantaine de conteneurs remplis de matériels vandalisés, dont 9 incendiés à moitié, 2 véhicules incendiés. Il n’y aurait pas eu de perte en vie humaine ni de blessé, selon un communiqué du gouvernement.

Mais à Sévaré, la tension ne cesse de monter depuis quelques jours. Sur place, les épouses de militaires étaient dans la rue, le vendredi dernier, pour s’opposer à l’envoi de leurs maris (soldats) sur différents théâtres d’opérations, notamment à Boulkessi. Ces femmes affirment être « prêtes à tout pour empêcher cela ». Les femmes de militaires n’ont toujours pas digéré les conséquences des attaques contre les positions de l’armée à Boulkessi et Mondoro dans la région de Mopti.

*

Pour rappel, il y a une semaine, des épouses de militaires ont manifesté à Bamako et à Kati également. Il s’agissait là aussi de dénoncer les attaques contre les FAMas.

Mohamed Sylla

Source: L’Aube

Suivez-nous sur Facebook sur