Métiers des médias : comment combiner travail et vie de couple

Évoluer dans le  domaine des médias exige parfois de travailler de jour comme de nuit. Cela a souvent un impact sur la vie de couple, la combinaison entre les deux étant souvent difficile. Ainsi, la personne qui accepte de partager la vie de ces hommes et femmes peut en souffrir, si la communication n’est pas au rendez-vous.

Échanger, s’amuser, sortir ensemble, partager le maximum de temps avec la personne qu’on aime, quel que soit le statut matrimonial est un désir presqu’universel. Si ce romantisme permet de vivre heureux avec son ou sa partenaire, certaines personnes en sont privées à cause de leurs activités.

Cette situation, en plus de déplaire aux conjointes et conjoints, crée un sentiment de frustration chez les principaux concernés également. Voici quelques éléments pour mieux comprendre.

Trop occupé pour se détendre

Amina Diallo, nouvellement en relation avec un journaliste-blogueur, pense que leur amour n’est pas réciproque : « Je trouve qu’il me néglige. À chaque fois qu’on se donne rendez-vous, un programme vient le perturber. Ce qui me déplait le plus, c’est quand je suis avec lui et qu’il accorde bien plus de temps à son ordinateur ou à son téléphone qu’à moi. On dirait qu’il est le seul à aimer son métier. Il est trop occupé et je me dis, à la fin, que je n’ai pas ma place dans sa vie ».

De son côté, Mariam, journaliste reporter d’images (JRI), ne profite pas de sa relation avec son partenaire. Elle se sent seule à cause de son métier. « Cela fait quatre ans que j’exerce le métier de journaliste. Durant toutes ces années, je n’ai jamais eu de relation stable à cause de mon métier. Tous mes ex me faisaient des reproches avec le même refrain : ‘’Tu ne m’accordes pas du temps’’. Cela me désole qu’aucun homme n’accepte ni ne comprenne ce que je fais. », se lamente-t-elle.

Le « stress au travail » réduit l’espérance de vie 

Même en dehors des différents métiers des médias, il existe d’autres activités qui nécessitent le « temps plein ». Travailler au-delà des 8 heures recommandées et ne plus avoir de moments de détente. Dr. Souleymane Traoré, directeur technique de santé, qualifie ce manque de temps de « stress au travail ». « Dans une journée, il est nécessaire de ne pas être en activité au-delà de 8 heures. Pour éviter les soucis psychologiques, il faut aussi consacrer 8 heures au travail, et le reste aux loisirs, n’importe lesquels. », explique-il. Dr Traoré ajoute : « Quelqu’un qui ne se repose pas, qui ne se détend pas, a une espérance de vie plus faible que celui qui accorde du temps aux loisirs. ». Il affirme que le cerveau est comme une machine ou une voiture. Il a besoin d’être bien traité. Par exemple, passer du temps avec sa famille est un bon remède.

Le temps, on le crée ! 

Sangaré Souleymane, journaliste et blogueur, pense qu’avoir le temps dépend de chaque personne et de son degré de compréhension. « On a toujours le temps, aussi minime qu’il soit, pour la personne qu’on aime. », explique-t-il avant de prendre l’exemple sur son cas. « Bien que mes activités se passent dans la journée et que j’écrive pendant la nuit, je m’arrange tout de même pour avoir un petit temps pour ma copine, malgré son programme aussi chargé que le mien. »confie-t-il.

Togola, rédacteur en chef d’un journal en ligne, abonde dans le même sens : « Une fois à la maison, je me débarrasse de mon téléphone. C’est vrai que ce travail demande de la disponibilité, mais il faut aussi que j’accorde un temps à ma femme. Tout est une question d’organisation ».

C’est la passion du métier qui fait manquer du temps à beaucoup de personnes exerçant les métiers de la presse et des médias. Pourtant, être romantique requiert du temps. Et c’est ce temps qui permet à l’esprit de grandir. Chacun de nous doit le créer et comprendre que ce n’est pas pour faire plaisir à quelqu’un, mais à soi-même, pour son bien-être. « L’absence ni le temps ne sont rien quand on aime ! », nous dit Alfred de Musset,

À cette citation, je peux ajouter qu’aimer et accorder du temps à ses ambitions professionnelles est tout à fait légitime. Mais cela ne doit en aucun cas être un motif pour ne pas consacrer du temps à son ou sa partenaire, au risque de se retrouver seul (e) ! Bref, les couples doivent communiquer pour mieux se comprendre. Ils doivent être une équipe afin de créer une compatibilité entre travail et vie de couple.

Source: benbere
Suivez-nous sur Facebook sur