Meeting de soutien aux Famas : le FPLM de Kati mobilise ses troupes

Le Front populaire pour la libération du Mali (FPLM), composé de plusieurs mouvements et associations de Kati, participera massivement au meeting de soutien aux Famas contre la corruption, organisé par la plateforme de lutte contre la corruption et le chômage (PCC-Mali), ce samedi 24 aout 2019, sur le boulevard de l’indépendance, à Bamako.

Cette information a été donnée par Mme Keita Djeneba Keita, présidente du Front populaire pour la libération du Mali (FPLM). Mme Keita Djeneba Keita nous a clairement signifié que le FPLM sera au rendez-vous de cet appel du Pr Clément Dembélé, porte-parole de la PCC-Mali.
« Nous participerons au meeting de ce samedi organisé par la plateforme de lutte contre la corruption et le chômage dont le porte-parole est Clément Dembélé. Nous nous battons pour les Famas. Nous ne les lâcherons à qui que ce soit. Parce que c’est eux qui sont les gardiens de la République. En tout cas, la position du Front populaire pour la libération du Mali est claire, nous soutenons nos Famas et tout ce qui concerne les militaires nous y participerons. En effet, nous partageons le soutien des FAMAS avec la plateforme de lutte contre la corruption et le chômage », nous a dit Keita DJENEBA KEITA joint au téléphone par nos soins.
Mme Keita a déploré le constat, selon lequel, une fois nommé ministre au Mali, ‘’on s’enrichit sur le dos de l’État au vu et au su de tout le monde. Pour elle, les Katois sortiront massivement pour prendre part au meeting de ce samedi sur le boulevard de l’indépendance. Parce qu’il s’agit des militaires’’.
Pour rappel, dans le cadre de ses activités de lutte contre la corruption, la Plateforme de lutte contre la corruption et le chômage (PCC-Mali) a appelé à un meeting de soutien aux Famas, le 24 août au boulevard de l’Indépendance, puis le 30 août à Bamako. Nous organisons le meeting en faveur de l’armée nationale à Bamako au boulevard de l’indépendance. À l’intérieur du pays, ce regroupement se fera également devant les gouvernorats. Par cette manifestation, il s’agit, selon ses initiateurs de prendre à témoins le président de la république du détournement fait dans le cadre de l’acquisition des avions militaires.
«Nous ne pouvons laisser notre force de défense entre la griffe de quelques responsables qui ont du mépris, de la haine et le dégoût pour ce pays. Nous soutenons l’armée parce que c’est grâce à elle que nos vies sont sauvées. Nous allons lutter contre la corruption pour sauver l’armée nationale. En sauvant les forces de défense, on sauve l’intégrité du territoire national, on sauve la dignité des Maliens. Et cela est un devoir générationnel », a confié le Pr Clément Dembélé.
PAR SABA BALLO

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur