Médiations et évolutions sociales : Le premier numéro de la revue semestrielle

Le Médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, a présenté hier dans les locaux de sa structure, le premier numéro de la revue semestrielle intitulée «Médiations et évolutions sociales (MEVOS)». C’était en présence du ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, de son collègue chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam et de plusieurs invités.


MEVOS est une revue documentaire destinée à publier des analyses sur les problématiques socioculturelles sous-jacentes aux réclamations et interpellations dont le Médiateur de la République est saisi.
Cette revue traite des thèmes relatifs à l’action du Médiateur de la République en matière de régulation des services publics et de protection du citoyen, aux études de cas sur les pratiques de la médiation sociale traditionnelle au Mali et sur les tendances modernes de la médiation institutionnelle, y compris les évolutions du concept même de cette fonction. Dans sa présentation, Baba Akhib Haïdara a indiqué que pour l’élaboration de cette revue semestrielle, un partenariat intellectuel non exclusif a été établi entre ses services et l’Institut des sciences humaines du Mali, avec la signature d’une convention le 29 octobre 2018 sous l’égide du ministère de l’Innovation et de la Recherche scientifique. Cela, pour une meilleure compréhension des évolutions sociales et des processus des questions de médiation au sein des communautés maliennes.
Le Médiateur de la République a précisé que c’est en vue d’accomplir le travail de réflexion et de proposition que cette mission implique les textes régissant actuellement l’organisation et le fonctionnement des services du Médiateur. Lesquels prévoient la préparation d’études et de publications spécifiques. «Nous avons commencé à échanger entre nous, les agents du service du Médiateur ; ensuite nous avons estimé qu’il fallait nous ouvrir à l’extérieur. On a contacté certaines compétences nationales  pour échanger avec elles sur le concept de cette publication que nous pourrions avoir», a-t-il souligné, ajoutant qu’au-delà des services du Médiateur de la République, les cibles de MEVOS sont les administrations publiques, le monde universitaire et les organisations de la société civile actives en matière de promotion et de protection des droits humains.
Baba Hakhib Haïdara a fait savoir que le présent numéro contient des articles produits dans le cadre du partenariat avec d’autres institutions ou structures nationales, des articles produits par d’éminents chercheurs dans le cadre des activités de l’Association des Ombudsmans et des Médiateurs de la francophonie (AOMF). Mais également, des études et des réflexions effectuées à l’interne par les services du Médiateur de la République.
Alou Badra
DOUMBIA

Source: L’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur