Mécontent de la gouvernance du pays Samba B. Traoré brûle l’Accord d’Alger, la Loi d’entente nationale et la révision constitutionnelle devant la Bourse du Travail

Mécontent de la gestion actuelle de la crise du Mali, Samba B. Traoré, stagiaire au Carrefour des Jeunes, après avoir marché du monument de l’Indépendance à la Bourse du Travail, a déchiré et brûlé les documents de l’Accord d’Alger, la Loi d’entente nationale et la révision constitutionnelle qu’il assimile à des initiatives qui enfoncent le Mali dans le gouffre. Il a ainsi appelé tous les Maliens à les boycotter.

 

Depuis 2012, le Mali est plongé dans une crise sans précédent. Les autorités ont pris certaines mesures pour trouver des solutions idoines. Mais Samba B. Traoré considère que celles-là ne peuvent apporter les solutions adéquates aux problèmes des Maliens. C’est pourquoi, il a marché, hier à la mi-journée, du monument de l’Indépendance à la Bourse du Travail, en brandissant une pancarte sur laquelle on pouvait lire :« Désarmez la CMA ! Que l’armée soit à Kidal ! Non à l’impunité ! « .

A son arrivée devant la Bourse du Travail, le stagiaire a livré un message dans lequel il a dénoncé l’Accord d’Alger, la loi d’Entente Nationale, le projet de la révision constitutionnelle et l’incompétence d’IBK et de son gouvernement à défendre l’intégrité territoriale du Mali, à soigner les Maliens et sécuriser les populations et leurs biens.

Aussi, a-t-il demandé à IBK et à la France le désarmement de la CMA, sans condition, et la présence de l’armée malienne à Kidal ainsi que l’arrestation de toutes les personnes impliquées dans l’achat des avions cloués au sol et leur comparution devant les tribunaux.

Le jeune de 31 ans a lancé un appel à tous les Maliens, de l’intérieur comme de l’extérieur, pour une marche patriotique, le samedi 7 septembre, pour dénoncer les projets susmentionnés.

Falé COULIBALY

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur