Marche en vue : des paysans exigent la libération de Bakary Togola

Le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM) séjourne à la Maison centrale d’arrête de Bamako depuis le vendredi. Interpellé le 11 septembre 2019 par le Pôle économique et financier du tribunal de la Commune III dans une affaire de détournement de plusieurs milliards de FCFA,

Bakary Togola, après une nuit passée passée en garde à vue, a été placé sous mandat de dépôt par le procureur du Pôle économique, le 13 septembre.

La demande d’autorisation de marche pacifique des paysans.

Dans les zones agricoles, c’est la colère et l’indignation. Les paysans surtout cotons culteurs dénoncent « une arrestation » arbitraire de leur président. Certains veulent même marcher pour exiger la libération du richissime président de l’APCAM. C’est le cas des paysans de Koumantou dans la région de Sikasso. Le 13 septembre soit le jour du mandat de dépôt, le président de l’APCAM du secteur de Koumantou a adressé une correspondance à la mairie de sa commune demandant une “autorisation marche pacifique” pour le lundi 16 septembre.

depuis 2007, Bakary Togola dirige la principale faitière des agriculteurs du Mali. Il a une grande influence dans le monde paysan et existe à l’exploiter pendant les élections…Lire la suite sur Aumali

Maliki Diallo

Source: aumali

 

 

Suivez-nous sur Facebook sur