Mali : Les musulmans ont célébré la Korité dans les Mosquées

Les musulmans maliens célèbrent la fête de fin du Ramadan. Alors que certains pays voisins ont fermé les lieux de culte pour éviter la propagation de l’épidémie de coronavirus, que d’autres ont interdit la prière collective comme la Mauritanie, le Mali n’a pas été touché par les mêmes interdictions, rapporte RFI.

Mais ici comme partout en Afrique de l’Ouest, le Ramadan 2020 a été marqué par la pandémie de Covid-19.Pendant tout le mois de Ramadan, Ousmane Touré a respecté toutes les mesures barrières.

Il porte un masque à la mosquée et dans sa quincaillerie de Niaréla. Dans ce quartier comme dans d’autres à Bamako, des jeunes avaient manifesté au début du carême, notamment contre le couvre-feu instauré pour lutter contre le coronavirus.

« Pendant le Ramadan, généralement, la nuit on prie, on se retrouve dans les places publiques, là où il y a les prêcheurs, raconte Ousmane Touré. Effectivement, c’est compliqué. Mais le couvre-feu a été nécessaire. C’est-à-dire qu’il faut choisir entre la vie et la mort ! C’est ça ! »

Assane SEYE-Senegal7

 

Suivez-nous sur Facebook sur