Mali : l’armée célèbre son 60e anniversaire en toute sobriété

L’armée malienne célèbre ce mercredi 20 janvier 2021, son 60e anniversaire. Cette fête nationale se tient à un moment où les forces de défense se donnent les moyens contre les groupes terroristes qui sévissent dans les régions du Nord et du Centre. Pour la hiérarchie militaire, cette montée en puissance de l’armée doit rimer avec le respect des droits de l’homme.

A cause de la maladie à Coronavirus, les festivités notamment le traditionnel défilé militaire n’auront pas lieu cette année. La célébration du 60e anniversaire de l’armée malienne sera marquée par deux activités. le dépôt d’une gerbe de fleurs à Kati par le président de la transition dans la matinée. Et à 14 heures, le vice-président, le colonel Assimi Goïta va poser la première pierre de l’hôpital militaire de Banacoroni à une trentaine de Kilomètres de Bamako.

Ce 60e anniversaire se tient à un moment où l’armée monte en puissance. En trois mois, les forces de défense ont acquis une centaine de véhicules pick-up équipés de mitrailleuses. La plus importante acquisition est un hélicoptère de combat de type Mi-35 remis le 12 janvier dernier à l’armée de l’air par le vice-président de la transition.
Depuis l’obtention de ces équipements, les FAMA annoncent des victoires contre les terroristes dans les zones de Mondoro, Boulkéssi et même à Farabougou, localité assiégée pendant longtemps par des présumés jihadistes.

Dans les casernes et sur le terrain, la hiérarchie insiste sur le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire. C’est dans cet esprit qu’une enquête est d’ailleurs ouverte depuis le 17 janvier après la mort de trois présumés terroristes au cours de leur transfert.


 

Publié le mardi 19 janvier 2021 par Studio Tamani
Suivez-nous sur Facebook sur