Lutte contre le coronavirus : les footballeurs ouvrent leurs cœurs

Comme une peste, la pandémie du COVID-19 a pris le monde par la gorge provoquant ainsi l’arrêt systématique des activités à travers le monde et l’économie se ralentit jour après jour. Si l’épidémie n’a pas de remède officiel, il y a bien des efforts à fournir pour limiter sa propagation. Des initiatives qui coûtent énormément d’argent pour les pays infectés. Face à cette situation, des stars planétaires, notamment chez les footballeurs faits pour donner du plaisir sur les pelouses, se sont donc mobilisés autrement pour venir en aide au monde entier. Ainsi, Seydou Keïta, à Samuel Eto’o en passant par Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, les footballeurs ne sont pas restés en marge.  Plusieurs autres joueurs et mêmes entraîneurs ont fait des dons. Notamment, Sadio Mané du Sénégal, Didier Drogba de la Côte d’Ivoire et Pep Guardiola côté manager.

 

Seydou Keita soulage 600 familles avec un don d’une valeur de 30 millions de FCFA !

Connu pour sa gentillesse et sa générosité et engagé désormais dans la lutte contre le Coronavirus, l’ancien joueur malien au FC Barcelone, Seydou Keita, a offert des vivres à 600 familles faisant partie des plus démunies à Bamako. Les bénéficiaires ont grandement apprécié ce don dont la valeur totale est estimée à 30 millions de FCFA.

Ce geste de la Star barcelonaise, ancien capitaine des Aigles du Mali, Seydou Keita, était composé au total de 557 sacs de riz ; 611 sacs de mil ; 300 sacs de sucre et 100 bidons d’huile. Au nombre des bénéficiaires, l’on retrouve des anciennes gloires du football malien, notamment Seydou Gatigui, Kader Guèye, Sory Kourouma, Yacouba Diakité et bien d’autres.

Moussa Djenepo met 3 millions de FCFA dans la cagnotte !

L’international malien au Southampton, Moussa Djenepo,  a également fait parler son cœur en accordant 3 millions de FCFA (environ 4 500 euros) au fonds spécial de lutte contre le Coronavirus au Mali.

Après avoir prêté son image pour des messages de prévention contre le Covid-19, le joueur des Saints a donc décidé d’aider financièrement le Mali compte tenu de l’évolution des cas dans le pays.

Cristiano Ronaldo offre des unités de soins intensifs !

Confiné à Madère, son île natale, avec sa famille, Cristiano Ronaldo prend cette épidémie de coronavirus très à cœur. Ainsi, l’attaquant portugais de 35 ans a décidé de faire un très joli don, avec l’aide de son agent Jorge Mendes, pour les hôpitaux portugais. Pour ce faire, les deux hommes ont décidé d’offrir des unités de soins intensifs selon les informations du Jornal de Noticias.

Deux unités de soins intensifs, avec une capacité de dix lits chacune, vont aller au CHU de Lisbonne selon le porte-parole de l’établissement, contacté par l’AFP. Parmi les équipements, il y aura des lits, des respirateurs et des moniteurs cardiaques. Un don similaire a aussi lieu pour l’hôpital Santo Antonio du CHU de Porto. « Il s’agit d’un investissement très important qui comprend plus d’une dizaine de respirateurs et autres équipements nécessaires », a expliqué Eurico Castro Alves, directeur du département de chirurgie du CHU de Porto. « Si cela s’avère nécessaire, Cristiano Ronaldo souhaite faire de même à Madère », précise Jornal de Noticias.  Ce week-end déjà, CR7 avait profité de sa popularité pour faire de la prévention concernant les gestes à adopter pour lutter contre le coronavirus.

Lionel Messi répond!

Les éternels rivaux (Lionel Messi et Cristiano Ronaldo) semblent se mesurer même en dehors des terrains de foot. Pour lutter contre le Coronavirus, Lionel Messi a fait un don plus important que celui de CR7, d’un M€ à l’Hospital Clínic de Barcelone. Sur son site, l’établissement hospitalier a réagi à cette très bonne nouvelle. « Grâce à ce don, nous serons en mesure d’améliorer les soins que nous offrons à nos patients atteints du COVID-19 », explique le Dr Josep M. Campistol, directeur général dudit l’hôpital.

Ce don est essentiellement composé de nouveaux équipements respiratoires dans les unités de soins intensifs et sera également très bénéfique à l’hôpital en ce qui concerne la recherche d’un traitement pour soigner les personnes atteintes du Coronavirus. Avec 40 000 cas avérés de COVID-19 et 2 800 décès, l’Espagne est le deuxième pays européen le plus touché, après l’Italie.

Rassemblé par Amadou Basso

Source : Ziré

Suivez-nous sur Facebook sur