Lutte contre la migration clandestine: l’approche de l’ONG ‘’Connect 223’’

En vue de trouver des voies et moyens à la problématique de la migration qui constitue un souci à travers le monde, l’ONG Connect 223, organisera, le 13 décembre 2019, à l’Hôtel de l’Amitié, sur le thème : « Migration : Même aspiration, différentes histoires ». Cette information a été donnée par les responsables de l’ONG organisatrice, à la faveur d’un point de presse, animé le vendredi 29 novembre, à l’hôtel Onomo de Bamako.

 

Animée par le Directeur Pays d’Accountability, M. Moussa KONDO, le chef de Mission de l’Organisation Internationale de la Migration (OIM) au Mali, M. Pascal REYNTIENS ; la responsable suivi-évaluation et Mme Doussouba KONATE, cette conférence de presse avait pour objectif d’informer l’opinion nationale sur les enjeux de cette campagne.
Selon les données, de par sa position stratégique en Afrique de l’Oust et dans le Sahel, le Mali est un important carrefour migratoire disposant d’un profil stratégique multiple en tant que pays d’origine, de transit et de destination. Le Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies (UNDESA) précise que 1 264 700 Maliens vivant à l’étranger ont été dénombrés en 2019. Il ressort des mêmes statistiques que 884 millions de dollars ont été transférés au Mali par transferts d’argent en 2018. Bien qu’il s’agisse d’un atout et des avantages importants pour le développement du pays, la capitalisation et la valorisation de la situation humaine et financière des migrants restent un défi.
Selon les responsables de cette initiative, Connect 223 est un événement unique et interactif qui a pour but d’attirer l’attention des leaders, décideurs, politiques, penseurs, journalistes, blogueurs et candidats sur la migration et sur le respect de la dignité et des droits des migrants.
« Cet événement se base sur le principe de partage d’idées et d’expériences afin de favoriser les changements sociaux et la mise en place de système de protection pour une migration sûre, ordonnée à la fois bénéfique pour le pays d’origine et de destination », a dit M. Pascal REYNTIENS. Selon lui, cette campagne de Connect 223 ‘’Migration, Même aspiration, différentes histoires’’ permettra aux acteurs clés de se retrouver autour d’une question d’intérêt commun, notamment les défis, les enjeux et les opportunités de la migration.
« Il s’agit d’un espace pour parler de la migration sous ses différents angles et ce, à travers un format unique. Il accueillera des personnes venant partager leurs expériences pour servir de source d’inspiration aux autres et ainsi chercher une meilleure compréhension du monde à travers les questions liées à une migration sûre humaine et ordonnée », a-t-il dit.
Pascal REYNTJENS, Chef de Mission OIM au Mali a félicité M. Kondo pour tout le travail abattu. Il a insisté sur la question des droits humains.
«Nous devons travailler ensemble pour la protection des droits humains», a-t-il dit. Il a touché du doigt les avantages du brassage culturel, l’inclusion et la diversité. M. Pascal pense qu’il faut travailler sur les cadres politiques. Il a précisé qu’il croit en cette initiative. Selon lui, la migration doit être un choix et non une obligation. Il a rassuré que leurs actions s’inscrivent en droite ligne des ODD avant de mettre l’accent sur le Pacte Mondial sur la migration.
Selon Moussa Kondo, Directeur Pays de Accounability, la migration est une question importante et pertinente.
« Les différents chiffres nous interpellent tous. La migration doit être un choix. Les candidats doivent être accompagnés. Il est important de prendre à bras le corps cette question afin de protéger les populations » », a dit M. Kondo avant de féliciter l’OIM pour son accompagnement. Pour lui, cette initiative est une première au Mali. Il pense que dans la migration, chacun doit être respecté dans son choix.

PAR CHRISTELLE KONE

Source : Info-Matin

Suivez-nous sur Facebook sur