L’UNICEF tire la sonnette d’alarme sur les violations graves commises contre les enfants au Mali 150 enfants tués au cours du 1er semestre de 2019

Dans un rapport  livré le 13 août dernier à Bamako,  Dakar, Genève et New- York, l’Unicef fait état de la recrudescence des violations graves commises contre les enfants au Mali. L’année 2019 a vu les violences augmentées  en trombe.

 

C’est pourquoi, l’Unicef et ses partenaires de la protection de l’enfance s’indignent face aux massacres et dommages corporels causés aux  enfants. Les données préliminaires enregistrées par les Nations Unies montrent que plus de 150 enfants ont été tués au cours du premier semestre de 2019 et que 75 ont été blessés lors d’attaques violentes.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur