L’Ortm joue bien sa partition !

Dans l’histoire du Mali, on ne pourra jamais évoquer les obsèques de l’Ancien président de la République, le Général ATT, sans penser à l’Ortm qui a été à la hauteur de l’événement. Non seulement par la mobilisation d’importants moyens humains et matériels, mais aussi par un savoir-faire qui a permis au monde entier de voir comment le peuple malien, malgré et la grande douleur et l’immense tristesse ressenties à l’annonce du décès de son ancien président de la République, a tenu à lui rendre un hommage si grandiose.

L’engagement et le professionnalisme de l’Ortm est à saluer, en commençant par le directeur général, Salif Sanogo, qui était à la tâche sur le terrain deux jours avant l’événement pour participer activement aux préparatifs, jusqu’à tout le personnel, en passant par le rédacteur en chef de la télévision nationale, Ibrahima Traoré, qui a revêtu ses habits de reporter pour la circonstance. En tout cas, l’Ortm démontre, de plus en plus, que dans le paysage audiovisuel malien, il faut désormais compter avec lui.

Grand merci à l’Ortm pour le professionnalisme !

Sincèrement, la Direction générale de l’Ortm, sous le leadership de Salif Sanogo, mérite une mention spéciale. Depuis l’annonce du décès de l’Ancien Président de la République, Amadou Toumani Touré, le 10 novembre dernier, à Istanbul, en Turquie, l’Ortm a consacré des émissions spéciales afin de rendre un vibrant hommage au Soldat de la démocratie. Cela à travers des reportages, des témoignages, de la rediffusion des documentaires sur l’Homme…

On se rappelle que la dernière interview d’ATT a été réalisée par le directeur général de l’Ortm, Salif Sanogo, dans le cadre des festivités du 22 septembre, la fête de l’indépendance. Cette interview a été diffusée le 21 septembre sur l’Ortm et a été rediffusée, le 10 novembre dernier.

Lors des obsèques nationales, l’Ortm a mis le paquet. Toutes les dispositions avaient été prises pour que les Maliennes et les Maliens puissent suivre en direct l’événement. Tous les agents étaient mobilisés pour la circonstance. Et ce fut une réussite totale. En plus, des écrans avaient été installés au Palais de la Culture, Amadou Hampâté Bah et au Stade Modibo Kéïta.

En tout cas, disons bravo au directeur général de l’Ortm, Salif Sanogo, et à toute son équipe pour le professionnalisme.

 El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur