Les grandes vacances : Ouverture des classes des écoles coraniques

Pendant les vacances dans la capitale, nombreux sont les parents qui cherchent les écoles coraniques afin d’inscrire leurs enfants pour mieux apprendre le coran comme l’exige la tradition.

 

Au moment où d’autres cherchent des petits métiers pour se faire d’argent, la plupart sont orientés vers les écoles coraniques auprès des maîtres coraniques.

L’objectif recherché pour les parents est l’initiation des enfants à la religion Musulmane, c’est à dire de  l’alphabet arabe jusqu’à l’apprentissage des règles de base de l’islam. Ils occupent les classes d’écoles ou les mosquées durant 3 mois.

Selon Moïse Traoré Maître coranique, l’école coranique ou encore appelé « Medarsa » demeure la destination première de plusieurs enfants pendant les grandes vacances. Pour lui, sa mission est d’aider les jeunes musulmans à mémoriser le saint coran en entier, car l’école coranique assure la connaissance des grands fondements de l’Islam (unicité d’ALLAH, foi, ablution, prières, jour de jugement, paradis, enfer etc). L’inscription est de 250f et la mensualité est fixée à 500f a-t-il expliqué.

En effet, ces écoles coraniques fonctionnent tous les jours de 9 heures à midi excepté le vendredi et dimanche pour la mémorisation des versets du Coran et hadiths.

Pour certains parents, initier les enfants aux préceptes de la religion est une obligation parentale à laquelle ils ne veulent déroger.

Tel est le cas de Sokona Fomba, parent d’élève qui est fière de voir son fils, réciter les sourates.

A noter que, tout enfant ayant un âge minimum de 5ans est admissible à l’école coranique et l’inscription est ouverte pour tout le monde. Ainsi, l’élève progresse d’un niveau à un autre en fonction de la maîtrise de l’apprentissage et non en fonction du temps passé par niveau.

De ce fait, une grande fête est organisée à la fin des vacances  au cours de laquelle les meilleures élèves  seront récompensés.

 

Diaka Sanogo Stagiaire

Malijet 

Suivez-nous sur Facebook sur