Les derniers actes d’une CMAS agonissante

La cohésion, l’unité au sein des amis et sympathisants de l’imam Mahamoud Dicko vont à vau-l’eau avec les démissions en cascade des figures de proue du mouvement. Il n’a pas pu contenir les divergences entre ses membres après le coup d’État contre le Président IBK aiguisant l’appétit de certains comme Issa Kaou Djim. Conséquence : la CMAS, qui était attendue pour être l’une des plus grandes associations politiques, se vide. En effet, des leaders de la CMAS ne cessent de claquer la porte. Hier, Amadou N’Dougan MAIGA a officialisé sa démission. Avant lui, c’était Alou Badra DEMBELE. Et l’imam Oumarou DIARRA se prépare à lancer son mouvement citoyen. Cette situation est diversement commentée par les internautes. Voici votre Facebookan du jour.

 

Fantabelle Camara : Kaou Djim est à l’image de Dicko. Ce sont des terroriste et faux religieux appelés encore imams.

Djata Info 24 : Éclairé imam Mamoud Dicko, une chance pour le Mali. Sans lui, le régime moribond allait demeurer dans ses maltraitances.

Boukary Sagara : Une chance pour toi.

Dramane Sogodogo : Une chance pour les égarés.

Broulaye Kamissoko : Dramane Sogodogo, c’est toi qui es égaré à jamais.

Nanténéballa Keita : «Claquer la porte» c’est une devise à la Malienne. Tout le monde dit agir pour l’amour et l’intérêt du Mali, mais personne ne s’entend longuement avec l’autre. On est vraiment fatigué !

Madicoumba Sy : À travers leur trahison du M5, ces démissionnaires ont été trahis aussi.

Christophe Koné : Quand on drible le M5, c’est comme ça que ça finit.

Mouskb Bagayoko : La CMAS est arrivée à ses limites, bientôt la création d’un nouveau mouvement pour soutenir le très éclairé.

Ibrahim General compa : Tout ce qui commence dans le mensonge et la trahison finit mal.

Aman Sada Hamza Diallo : Toute cette histoire est la faute au coordinateur ignorant.

Amadou Bathily : La CMAS est une secte. Donc ceux qui ont gagné sont des sorciers.

Haidara Momo Haidara : Si ces deux personnes n’avaient pas quitté la CMAS, on allait douter de leur noblesse, parce qu’il faut être un traître pour rester dans ce clan de KAOU DJIM.

Mohamed M’paly Traoré : Est-ce que c’est dans la CMAS seulement qu’il y a démission ? Si les démissions pouvaient faire éclater un parti ou mouvement, il n’y aurait plus de parti politique au Mali.

Adama Sidibe : Dans un groupement d’individus, il y a toujours des démissions et de nouvelles adhésions.

Yacouba Yalcouyé : C’est un escroc, il savait que le guide est un hybride, mais il l’a suivi bêtement sans réfléchir. Le M5 et la CMAS sont des délinquants, c’est tout.

AG Mohamed Ahmedou : C’était prévisible! L’Imam Diarra aussi s’apprête à lancer son mouvement si ce n’est déjà fait.

Bah Wague : Bien fait ! La CMAS n’ira nulle part.

Mahamane Touré : Ils se sont réfugiés dans le M-5 pour cacher leur vraie nature. Ils vous chérissent aujourd’hui pour vous prendre demain à l’usure.

Abdoul Sangaré Badoulou : Ce n’est que le début. Issa Kaou Djim avec ses agissements va faire partir tout le monde de la coordination.

Idrissa Maiga : Ils ont un dictateur comme coordonnateur.

Ibra Lagaré : Le silence de Dicko est un sujet de dissertation. Juste une question de temps, on finira toujours par comprendre à tort ou raison.

Daouda David Dit Lalsy : Quand Maïga déclare qu’il démissionne de la CMAS, mais affirme travailler auprès de Dicko ; il y a problème. C’est comme démissionner de la majorité présidentielle et soutenir l’action gouvernementale. L’hypocrisie totale.

Salimata Coulibaly : Fiston, la CMAS c’est pour Issa Kaou Djim. Il a créé cette association pour pouvoir escroquer le pouvoir et il ne l’a pas caché.

Abdoul Kader : Rien d’étonnant. Ce qui s’est construit dans le mensonge, fini toujours par l’explosion. J’ai vraiment de l’estime ce jeune de conviction et de courage, malgré que je ne fusse pas pro M5.
Alou Drame : N’importe quoi ! Arrêtez de manipuler les gens, c’est Dicko qui est derrière tout ça.

Boubakar Thera : Je n’étais pas d’accord avec cette idée de démission, mais chacun a sa manière de voir les choses. Ce qui est sûr, ensemble on est fort, mais divisé l’ennemi aura reçu son coup.

Garba El Tawati : Le monsieur qui aime faire des selfies avec les leaders du M5. IBK est parti, donc chacun retourne à sa profession.

Fassokan Fassokan Traore : Rien à foutre ! Dites à ce vaurien d’aller travailler, il ne vaut pas mieux que les agents d’Ozone Mali.

Source : INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook sur