L’émoi chez les administrateurs civils après l’enlèvement d’un des leurs

Les administrateurs civils annoncent l’enlèvement, le vendredi 13 décembre du préfet de Farako dans la région de Ségou, à travers un communiqué signé du CEN SYNAC et du SYLMAT. Dans le communiqué, ils expriment leur tristesse et leur souhait de voir  revenir leur collègue sain et sauf.

De nos jours, très peu de zones au Mali échappent à la furia des terroristes qui ont pour cibles principales les représentations et les représentants de l’États. Parmi ces cibles, les proies faciles sont évidemment les administrateurs civils et les enseignants dans les parties reculées du pays.

D’ailleurs, le préfet de Farako dans la région de Ségou en a fait les frais ce vendredi 13 décembre 2019. Il a, en effet, été enlevé à son domicile par des bandits armés, selon un communiqué cosigné par le CEN SYNAC et le SYLMAT. Les collègues du sous-préfet Aly Cissé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ont fait part de leur tristesse et souhaitent avec piété le retour sain et sauf de leur camarade.

Que le tout puissant veille sur toutes les personnes au service de la nation en ce moment de crise dans notre pays.

 

Saïdou Guindo (Stagiaire)

Malijet

Suivez-nous sur Facebook sur