Le ministre Salif Traoré à Banamba pour les populations sur les actions envisagées

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Division Salif Traoré était en visite, le mardi 26 février, à Banamba. A la tête d’une forte  délégation, le ministre, après les civilités rendues aux notabilités, a successivement visité le camp du détachement de l’armée, la Brigade territoriale de la Gendarmerie, avant de rencontrer à la Mairie, les élus, les représentants des jeunes et des femmes de la ville de Banamba.

Le maitre-mot de cette rencontre a été « insécurité », un sujet de préoccupation majeure pour les populations. La construction d’un camp militaire, la sécurisation des écoles de Sébété et de Touba, en proie aux menaces terroristes et l’ouverture d’autres écoles relevant du cercle ont été largement évoquées. En réponse, le Général de Division Salif Traoré a rassuré les populations de Banamba, à travers leurs représentants, que dès le lendemain, des éléments de la Garde nationale viendraient en renfort aux forces déjà sur place. Certains de ces éléments, dira le ministre, iront sécuriser les écoles de Sébété et de Touba.

Quant à la construction du camp, il a promis de rencontrer, dès son retour, son collègue de la Défense et des Anciens Combattants, pour «une meilleure diligence de cette activité».

L’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur