Le Directeur Général de la CANAM reçoit le bureau du CNPAM

Le Directeur Général de la CANAM, M. Mahamane Baby, a reçu en audience ce jeudi 26 septembre le bureau du Conseil National des Personnes Agées du Mali (CNPAM). Conduite par le vice-président du bureau Zackarie Mady Touré, la délégation du CNPAM comprenait les doyens Karim Tangara, Oumar Fomba et Dahirou Diallo. Il s’agissait pour les aînés de venir présenter leur structure au Directeur Général de la CANAM, mais aussi saisir l’occasion pour évoquer quelques préoccupations.

« Nous vous remercions beaucoup Monsieur le Directeur Général pour la diligence accordée à notre demande d’audience et vous félicite pour votre nomination à la tête de la CANAM », a déclaré, à l’entame de ses propos, le doyen Zackarie Mady Touré. Le vice-président du CNPAM a fait part de l’absence du Président Sory Cissé due à son état de santé quelque peu fragile en ce moment.

« Comprenez Monsieur le Directeur Général que c’est notre quotidien. La vieillesse est une maladie. Nos comprimés semblent aujourd’hui dépasser notre déjeuner », lança-t-il avec un sourire au coin du lèvre.

Place fut ensuite à la présentation de la structure dont s’est chargé le doyen Oumar Fomba. Selon lui, le CNPAM a été créé le 29 septembre 1996 sur initiative de l’ancien président Alpha Oumar Konaré à la suite d’une recommandation des Nations Unies. Elle regroupe plusieurs organisations dont la FENAR, l’Association des Anciens Combattants et des Victimes de guerre. Elle dispose de coordinations régionales et locales.

Le doyen Fomba d’ajouter que le CNPAM fonctionne grâce aux subventions de l’Etat, la vente de cartes de membres, des dons et legs. En guise d’activités, elle s’efforce d’organiser des rencontres avec les personnes âgées, des missions dans les régions, des conférences intergénérationnelles et intra générationnelles. Elle effectue des consultations médicales, notamment sur la cataracte à Bamako et dans les régions. Il y a également des visites en partenariat avec l’IERGG sur la médecine générale, cardiovasculaire, kinésithérapie, l’urologie et la maladie de PARKINSON.

Fait notable : le Conseil National des Personnes Agées du Mali participe activement aux activités du Mois de la Solidarité et de la Lutte contre l’Exclusion. La première semaine de ce mois est d’ailleurs dédiée aux personnes âgées.

Ayant pris activement part aux travaux d’élaboration des TDR du Dialogue Politique et Inclusif, le CNPAM compte en faire un sujet de débat lors du prochain mois de la Solidarité, a précisé le doyen Tangara.

Selon le septuagénaire Dahirou Diallo, le CNPAM envisage un partenariat avec une structure similaire en France afin de « nous aider à améliorer notre plateaux technique ».

« Nous souhaiterions continuer et renforcer notre partenariat avec la CANAM », a conclu le doyen Tangara, non sans affirmer que la CANAM et son Directeur Général de la CANAM peuvent compter sur leur expertise.

En réponse à ces propos, le premier responsable de la CANAM a remercié les doyens qui ont bien voulu lui rendre visite et l’édifié sur certains points.

« Mes portes vous sont ouvertes. Je suis parfaitement disposé à poursuivre le partenariat entre la CANAM et le CNPAM », a laissé entre le Directeur Général de la CANAM pour qui, les doyens sont une chaîne très importante de prévention de la maladie au Mali.

Faisant part d’une expérience qu’il a vécue lors d’une de ses visites aux Etats Unis quand il officiait dans les « Volontaires du Corps de la Paix », Mahamane Baby a vanté les mérites de nombre de retraités au sein d’associations de rééducations de jeunes délinquants récidivistes. Il a cité les cas d’anciens policiers qui mettaient au pas de jeunes caïds multirécidivistes. « Au sortir de ces Centres, je vous avoue qu’ils sont dressés ».

« Nous avons beaucoup à apprendre de vous. Vous devriez vous impliquer davantage. C’est même bien pour vous. Ceux qui s’impliquent ont même une longue durée de vie », conseilla-t-il.

M. Baby a pris l’engagement d’accompagner le CNPAM « bénévolement ou financièrement », cela en tant que « futur retraité ». « Les portes de la CANAM vous sont largement ouvertes », a ajouté le Directeur Général de la CANAM, réitérant ses remerciements pour cette visite des doyens.

Service Communication
Et relations publiques de la CANAM

Suivez-nous sur Facebook sur