La position finale du Chérif concernant la marche du vendredi 05 juin 2020

Comme à l’accoutumée, hier, devant les fidèles Hamalistes venus de tous les coins du Mali pour fêter le 11ème jour de la fête du Ramadan, une date historique qui symbolise un grand évènement pour la famille chérifienne, en particulier et pour les Hamalistes, en général.

 

…Le Chérif s’est exprimé : « je suis un homme sans complexe, j’ai la foi en Dieu, je suis croyant.
Depuis un certain temps, j’ai eu à dénoncer des faits dans notre système de gouvernance qui n’honorent point l’image de notre pays. Toute chose qui n’a pas été comprise par beaucoup de personnes. Aujourd’hui, je suis contre ce régime à cause de sa mauvaise gouvernance. Ma position est très claire, je suis contre la gouvernance d’IBK et je lui demande, une fois de plus, de mettre Manassa et Karim à la touche »

…Par ailleurs, au cours dudit évènement, le Chérif, dans ses interventions, a fait bonne foi de son amour envers la patrie, il a aussi affirmé que l’article publié par voie de presse relatif à un complot contre sa personne est un non-évènement, il a également précisé que, lui, ne se sert de personne comme bouclier pour enflammer le pays.

…Toujours dans son rôle de patriote avéré et déterminé pour la cause du peuple, le Chérif a tenu à préciser à ses fidèles qu’il s’est opposé par deux fois pour empêcher des manifestations contre le régime.
Il a rappelé également qu’il n’est ni organisateur, ni co-organisateur de la marche du vendredi prochain, mais reconnaît aux citoyens leur droit de manifester de façon démocratique et qu’il ne s’y oppose pas ; et donc ne saurait les empêcher de manifester pacifiquement pour exprimer leurs droits.

…Toujours dans ses interventions, le Chérif a posé la problématique de la nécessité d’écouter et de prendre en compte les préoccupations de ceux-là qui manifestent et qui ne sont pas à leur 1ère fois, ni la 2ème.

…Que le peuple marche pour réclamer la justice, l’indépendance et la bonne gouvernance, le Chérif affirme n’avoir aucune raison de s’y opposer. Au contraire, qu’il serait avec eux à 100%, mais à condition que ce ne soit pas des manifestations pour des fins personnelles.

…Pour finir, le Chérif donne les précisions suivantes : « je tiens à rappeler aux gens que je ne serai, jamais, une arme de destruction de quelq’un. Si je dois combattre une chose, je le fais ouvertement sans tournure, ni murmure et démagogie.
Et puis, à comprendre que mon fils Moulaye Oumar porte ma voix, qu’il ne peut jamais aller à l’encontre de ma décision et que c’est moi-même qui l’ai mis à la place qu’il occupe pour jouer le rôle qui est le sien.
Je comprends la position de chacun sur les réseaux sociaux, mais, il est toujours fidèle dans l’exercice de ma mission ».
Wassalam.
Cheick Coulibaly Porte-Parole de l’Union des Jeunes Hamalistes.

Echos Médias

Suivez-nous sur Facebook sur