La chanteuse malienne Rokia Traoré libérée sous contrôle judiciaire avant sa remise à la Belgique

La justice française a ordonné mercredi 25 mars 2020, la libération sous contrôle judiciaire de la chanteuse franco-malienne Rokia Traoré, écrouée en France en vertu d’un mandat d’arrêt européen lié à un litige sur la garde de sa fille, dans l’attente de sa remise à la Belgique.

La cour d’appel de Paris a approuvé la remise de Mme Traoré à la justice belge. Mais elle a décidé de la placer d’ici là sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions de l’avocat général.

AFP

Suivez-nous sur Facebook sur